Parc national naturel de Puracé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puracé.
Parc national naturel de Puracé
Image illustrative de l'article Parc national naturel de Puracé
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 141
Pays Colombie
Départements Cauca, Huila
Ville proche Popayán
Coordonnées 2° 12′ N 76° 21′ O / 2.2, -76.35 ()2° 12′ Nord 76° 21′ Ouest / 2.2, -76.35 ()  
Superficie 830 km2[1]
Création 1961[1]
Administration Sistema Nacional de Áreas Protegidas
Site web Page du parc sur le site des parcs naturels nationaux de Colombie

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

(Voir situation sur carte : Colombie (relief))
Parc national naturel de Puracé

Le parc national naturel de Puracé (espagnol : Parque Nacional Natural Puracé) est un parc national situé dans la région andine de la Colombie, au sud-est de la ville de Popayán dans la Cordillère Centrale. Sa principale attraction est le stratovolcan actif Puracé[1] L'un des volcans les plus actifs de Colombie[2]. Quatre des fleuves les plus importants du pays prennent leur source dans la région[3] : le Río Magdalena, le Río Cauca, le Río Caquetá et le Río Patía[4].

Description générale[modifier | modifier le code]

Le parc fut créé en 1961 en tant que premier parc national du département de Cauca[4],[1]. Durant les années 1990 les FARC l'utilisèrent comme camp de base mais en ont été chassées depuis 2002 après la campagne du président Álvaro Uribe contre le mouvement[4].

Le seul volcan actif de la région est le Puracé (4 580 mètres). Il y a en plus deux volcans plus élevés, l'Azúcar (5 000 mètres) et le Coconuco (4 600 mètres), et quatre dont l'altitude se situe entre 4 400 et 4 500 mètres[5].

Climat[modifier | modifier le code]

Les températures maximales durant la journée se situent entre 14 et 16 °C, et les températures minimales nocturnes descendent en dessous de 0 °C[4]. La moyenne annuelle de précipitations est de 2 500 mm et tend à diminuer tandis que l'altitude croît. Le gel est courant au-dessus de 3 000 mètres et quasi journalier au-dessus de 4 200 mètres[6].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Plus de 200 espèces d'orchidées[6] et des espèces menacé en Colombie tel que le pin colombien (en), le chêne des Andes (en), palmier à cire du Quindío peuplent le parc[5],[7].

Le parc abrite plus de 160 espèces d'oiseaux, dont les colibris, les canards, les geais bleus, et les rapaces sont les plus communs[7]. On trouve aussi le condor des Andes que le Zoo de San Diego aida à réintroduire dans les années 1990[4]

Plusieurs espèces de mammifères occupent la zone : ours à lunette, tapir des montagnes, cougar, pudu[1],[4]. Les forêts de faible altitude abritent quatre espèces de primates: singe laineux, alouate, singe de nuit lémurien et Apelle[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Puracé National Park », Encyclopædia Britannica (consulté le 10 July 2010)
  2. (en) « Puracé », Global Volcanism Program (consulté le 10 juillet 2010)
  3. (Villegas et Sesana 2007, p. 133)
  4. a, b, c, d, e et f (Caputo, Newton et McColl 2009, p. 424)
  5. a et b (es) « Parque Nacional Natural Puracé », Parques Nacionales Naturales de Colombia (consulté le 10 July 2010)
  6. a et b (Villegas et Sesana 2007, p. 134)
  7. a et b (es) « Naturaleza y Ciencia del Parque Nacional Natural Puracé », Parques Nacionales Naturales de Colombia (consulté le 10 July 2010)
  8. (Villegas et Sesana 2007, p. 137)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :