Parc national du mont Field

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national du mont Field
Image illustrative de l'article Parc national du mont Field
Catégorie UICN II (parc national)
Emplacement Tasmanie, Australie
Ville proche Maydena
Coordonnées 42° 32′ 19″ S 146° 35′ 15″ E / -42.53861, 146.5875 ()42° 32′ 19″ Sud 146° 35′ 15″ Est / -42.53861, 146.5875 ()  
Superficie 158,81 km2[1]
Création [1]
Visiteurs/an 115 490 en 2008[2]
Administration Commission des Parcs et de la Faune de Tasmanie
Site web (en) Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Parc national du mont Field

Géolocalisation sur la carte : Tasmanie

(Voir situation sur carte : Tasmanie)
Parc national du mont Field

Le parc national du mont Field (en anglais : Mount Field National Park) est un parc national australien de 158,81 km2 créé en 1916 au centre de l'île de Tasmanie, à 64 km au nord-ouest de Hobart. On y trouve des paysages allant des forêts tempérées humides d'eucalyptus aux landes alpines au sommet du mont Field à 1 434 m d'altitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc a été créé en 1916, ce qui en fait, avec le parc national Freycinet, le plus ancien parc national de Tasmanie. La zone autour des chutes Russell a été protégée pour sa beauté naturelle depuis 1885, quand elles ont été mises de côté comme première réserve naturelle de Tasmanie. Le dernier tigre de Tasmanie sauvage a été capturé dans la région en 1933. La réserve a été appelée "Parc national" avant 1946, mais elle n'a été officiellement renommée sous son nom actuel qu'en 1947. Le club de ski de mont Mawson a été fondée en 1958[3].

Géologie[modifier | modifier le code]

Au cours du Pléistocène, le champ de neige qui couvrait le sommet du plateau du mont Field alimentait les glaciers des vallées environnantes. Un grand glacier, long de 12 km a longtemps creusé la vallée et les parois au-dessus des actuels lacs de barrage. Les lacs Twisted Tarn, 'Twilight Tarn et autres petits lacs du plateau ont été ainsi formés par des glaciers. Un glacier coulant vers le sud depuis la chaîne Rodway a formé les lacs Belcher et Nelton et un autre, coulant vers le nord, a donné la vallée Hayes et le lac du même nom.

Dans les zones alpines podzoliques, l'humus et les sols lessivés sont les plus communs. Les podzols produisent souvent d'épais dépôts périglaciaires par solifluxion. Les plaines alluviales qui se sont développées dans les parties les plus basses du parc sont des dépôts d'alluvions quaternaires.

Quelques chutes d'eau du parc[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Reserve Listing: National Park », sur Tasmania Parks & Wildlife Service (consulté le 2 février 2010)
  2. (en) « Visitors to National Parks - Financial Year: 2001/02 - 2007/08 », sur Tasmania Parks & Wildlife Service (consulté le 2 février 2010)
  3. http://stsa.webbed.com.au/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]