Parc national Lauwersmeer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Parc national du Lauwersmeer)
Aller à : navigation, rechercher
Parc national Lauwersmeer
Image illustrative de l'article Parc national Lauwersmeer
Parc national du Lauwersmeer
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 331633
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Provinces Groningue
Frise
Coordonnées 53° 22′ N 6° 12′ E / 53.36, 6.253° 22′ Nord 6° 12′ Est / 53.36, 6.2  
Superficie 60 km2
Création 2003

Géolocalisation sur la carte : Frise

(Voir situation sur carte : Frise)
Parc national Lauwersmeer

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Parc national Lauwersmeer

Le Parc national Lauwersmeer est un parc national des Pays-Bas dans les provinces de Groningue et de Frise.

Il comprend les parties méridionales et orientales du Lauwersmeer (anciennement Lauwerszee).

La plus grande partie du lac est navigable, mais certaines zonesles eaux appelé Derrière les All Blacks, le trou de Hoorn, le Vlinderbalg, le Deensgat Jaap, la Timalie, le Simonsgat et Blikplaatgat sont interdits.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 1969, le golfe Lauwerszee a été fermé et séparé de la mer des Wadden, depuis, il a été appelé Lauwersmeer.

Le Lauwersmeer est progressivement devenu un lac d'eau douce et une flore et une faune nouvelles sont apparues.

Afin de protéger cet espace naturel et nouveau, le 12 novembre 2003 le Lauwersmeer est devenu un parc national.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

L'Orchidée tachetée et la Parnassia sont endémiques.

Des oiseaux rares vivant dans la région ss rencontre, par exemple la spatule blanche, le busard cendré, le panure à moustaches et le gorgebleue à miroir. En hiver, des centaines de milliers d'oiseaux migrent pour survivre à l'hiver, par exemple le canard siffleur, le cygne chanteur ou la bernache nonnette. Ce parc est aussi un refuge pour des oiseaux migrateurs comme le faucon pèlerin, la barge rousse ou des oies. Certains oiseaux viennent du parc voisin le Ezumakeeg.

Pour que la végétation ne prolifère pas trop des grands brouteurs sont utilisés comme le konik et des bovins Highland, mais aussi des chevaux et des vaches communs.

Plan du parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]