Parc national des Galápagos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galápagos (homonymie).
Parc national des Galápagos
Image illustrative de l'article Parc national des Galápagos
Île Santa Cruz
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 187
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Coordonnées 0° 32′ 29″ S 90° 55′ 30″ O / -0.541405, -90.9248720° 32′ 29″ Sud 90° 55′ 30″ Ouest / -0.541405, -90.924872  
Superficie 7 995,40 km2
Création 1959

Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique

(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Parc national des Galápagos

Le Parc national des Galápagos est un parc national situé sur les îles Galápagos, au large de l'Équateur.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1959, le gouvernement de l'Équateur créa le parc national afin de préserver sa faune et sa flore exceptionnelles de l'influence humaine. 97 % des terres, soit 800 000 hectares sont alors protégés et soumis à des règles strictes.

En 1978, le parc est inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Dès 1974, une zone de 2 milles nautiques autour des terres était incluse dans le parc national. En 1998, cette zone a été étendue à 40 milles nautiques pour créer la réserve marine des Galápagos[1].

Environnement[modifier | modifier le code]

Panneau à l'entrée de la fondation Charles Darwin, Île Santa Cruz.

L'archipel des Galápagos, de par son éloignement du continent sud-américain et sa colonisation humaine tardive, possède une biodiversité exceptionnelle. Celle-ci demeure bien préservée en grande partie grâce aux règlements stricts appliqués par les gardiens du parc et les guides-biologistes de la fondation Charles Darwin.

Faune[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Faune des îles Galápagos.

Flore[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Flore des îles Galápagos.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Logo du parc

L'économie des Galàpagos est entretenue principalement par le tourisme. En 2008, 173 000 touristes ont visité le parc[2]. Malgré la grande affluence, les différentes espèces sont extrêmement protégées et seuls 70 sites sont accessibles aux touristes, uniquement par petits groupes accompagnés de guides du parc[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) La réserve marine des Galápagos sur le site officiel du parc national
  2. (en) Statistiques de fréquentation sur la site officiel du parc national.
  3. (en) Détail des zones touristiques sur la site officiel du parc national.

Liens externes[modifier | modifier le code]