Parc national de Jotunheimen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Jotunheimen
Image illustrative de l'article Parc national de Jotunheimen
Catégorie UICN II (parc national)
Emplacement Sogn og Fjordane et Oppland (Norvège)
Coordonnées 61° 30′ 00″ N 8° 22′ 00″ E / 61.5, 8.366666 ()61° 30′ 00″ Nord 8° 22′ 00″ Est / 61.5, 8.366666 ()  
Superficie 1 151 km²
Création 1980

Géolocalisation sur la carte : Norvège

(Voir situation sur carte : Norvège)
Parc national de Jotunheimen

Le Parc national de Jotunheimen est un parc national créé en 1980 en Norvège. Ses paysages alternant vallées glaciaires et montagnes en font un des lieux de prédilection des Norvégiens pour la randonnée et la pêche.

Le parc est riche en espèces animales tels que des lynx, des gloutons, des rennes et des traces de camps de chasse datant de l'Âge de Pierre ont été retrouvées.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et frontière[modifier | modifier le code]

Le parc est situé dans les communes de Lom, Vågå et Vang pour le Comté d'Oppland et dans les communes de Luster et Årdal pour le Comté de Sogn og Fjordane.

Relief[modifier | modifier le code]

C'est dans le Jotunheimen qu'on trouve les plus hautes montagnes d'Europe du Nord tel que la Galdhøpiggen avec ses 2 469 mètres d'altitude.

Climat[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Milieu naturel[modifier | modifier le code]

Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant plusieurs recherches et de luttes prolongées, la rivière Sjoa et le lac Gjende sont protégés en 1973, soit sept ans avant la création du parc national.

Le parc a été créé pour «protéger, un caractère distinctif sauvage, beau et largement intacte des paysages de montagne avec la faune et la flore entre les montagnes de l'est et celles de l'ouest.»[1]

Gestion de l'administration[modifier | modifier le code]

L'administration peut demander à ce que certaines espèces (ours, loups, gloutons, Lynx boréal et aigles royaux) soient chassées afin de parer à tout risques de blessures et de dommages sur le bétail et les rennes.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lovdata.no/cgi-wift/ldles?doc=/lf/lf/lf-19801205-0001.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]