Parc national de Hell's Gate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Hell's Gate
Image illustrative de l'article Parc national de Hell's Gate
Vue du parc national
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 7506
Pays Drapeau du Kenya Kenya
Coordonnées 0° 54′ 57″ S 36° 18′ 48″ E / -0.915833, 36.313333 ()0° 54′ 57″ Sud 36° 18′ 48″ Est / -0.915833, 36.313333 ()  
Superficie 68,25 km2
Création 1984

Géolocalisation sur la carte : Kenya

(Voir situation sur carte : Kenya)
Parc national de Hell's Gate

Le parc national de Hell's Gate, établi en 1984, se trouve au sud du Lac Naivasha au Kenya (dans le Nakuru District) et à 90 km au nord-est de Nairobi ; il est situé à 14 km de l'embranchement de l'ancienne route reliant Nairobi et le lac Naivasha. Son nom provient d'une fracture étroite dans les falaises, qui était autrefois l'affluent d'un lac préhistorique qui nourrissait les hommes dans la Vallée du Rift (le nom fut choisi par les explorateurs Fisher et Thomson en 1883). De taille réduite (il couvre 68,25 kilomètres carrés, ce qui est assez modeste pour un parc africain), il se situe à 1 524 mètres au-dessus du niveau de la mer.

De climat est chaud et sec, le parc est connu pour sa variété d'espèces sauvages et pour ses paysages. Les deux volcans Olkaria et Hobley's (aujourd'hui éteints) en font partie, au même titre que certaines formations obsidiennes issues de la roche en fusion refroidie. On trouve encore aujourd'hui, autour du parc national de Hell's Gate, des cendres dues à l'éruption du Mont Longonot au début du XXe siècle.

À l'intérieur du parc se trouve aussi la « Hell's Gate Gorge », bordée de falaises rouges, qui contient deux bouches volcaniques : la « Fischer's Tower » et la « Central Tower ». Il existe une plus petite gorge, qui part de la Central Tower vers le sud, et le long de laquelle un chemin descend vers des sources chaudes. La station géothermique d'Olkaria, la première d'Afrique dans son genre, a été établie en 1981 et génère de l'électricité à partir des sources chaudes et des geysers du parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]