Parc national de Gunung Leuser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Gunung Leuser
Image illustrative de l'article Parc national de Gunung Leuser
Jeune orang-outan près de Bukit Lawang
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 1251
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Coordonnées 3° 34′ 01″ N 97° 37′ 45″ E / 3.56687241, 97.629184623° 34′ 01″ Nord 97° 37′ 45″ Est / 3.56687241, 97.62918462  
Superficie 7 926,75 km2
Création 1980

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Parc national de Gunung Leuser

Le parc national de Gunung Leuser est situé dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra, à cheval sur les provinces d'Aceh et Sumatra du Nord. Il est nommé d'après le mont Leuser, qui culmine à 3 381 mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le parc a une superficie de 9 500 km2. Il contient notamment le sanctuaire pour orang-outan de Bukit Lawang.

Avec les parcs nationaux de Bukit Barisan Selatan et Kerinci Seblat, Gunung Leuser forme un "Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra" inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le parc national de Gunung Leuser est l'un des deux endroits ou on trouve encore des orang-outan. En 1971, Herman Rijksen a construit la station de recherche Ketambe, spécialisée dans la recherche sur les orang-outan[1].

Risques[modifier | modifier le code]

En novembre 1995 le gouvernement de Langkat a proposé une route pour connecter Sapo Padang, une enclave à l'intérieur du parc. 34 familles vivant dans l'enclave ont formé une coopérative en mars 1996, pour développer une plantation de palmiers à huile. Cette requête a été acceptée, et le projet a entrainé la déforestation de 42,5 km2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. A. Wich; S. S. Utami-Atmoko; T. M. Setia; H. D. Rijksen; C. Schürmann, J.A.R.A.M. van Hooff and C. P. van Schaik (2004). "Life history of wild Sumatran orangutans (Pongo abelii)". Journal of Human Evolution 47 (6): 385–398.