Parc national d'Egmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Egmont National Park
Image illustrative de l'article Parc national d'Egmont
Catégorie UICN II (parc national)
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Région Taranaki
Ville proche New Plymouth
Coordonnées 39° 16′ 00″ S 174° 06′ 00″ E / -39.266667, 174.1 ()39° 16′ 00″ Sud 174° 06′ 00″ Est / -39.266667, 174.1 ()  
Superficie 335 km2
Création 1900
Administration Department of Conservation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Zélande)
Egmont National Park
Vue satellite du parc avec le mont enneigé au centre

Le parc national d'Egmont est situé au sud de New Plymouth, près de la côte ouest de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Il est nommé en honneur de la montagne qui le domine, lui-même nommé par le capitaine James Cook en honneur de John Perceval, second comte d'Egmont, le premier Lord Commissioner de l'Amirauté, qui promut le premier voyage de Cook. Son nom māori est Taranaki ; depuis quelques années le nom officiel de la montagne est « Mount Taranaki or Mount Egmont ».

Le parc, fondé en 1900, est dominé par le volcan dormant du mont Taranaki/Egmont. Il reçoit une précipitation annuelle assez abondante, essentiellement d'origine orographique parce que les vents humides de l'ouest frappent le Taranaki, ainsi que les monts Pouakai et Kaitake voisins, et sont ainsi contraints de s'élever. En altitude, les masses d'air se refroidissent et atteignent leur point de saturation, donnant ainsi des précipitations.

En raison de ces précipitations abondantes et de la douceur du climat côtier, une forêt tempérée humide recouvre la région. Cette forêt est connue pour sa totale absence de Nothofagus ("faux-hêtres"). On y voit plutôt une forêt dominée par les rātā septentrionaux, rimu (tous les deux connus par leurs noms māori), et des plantes à fleurs. Les deux premiers sont le plus souvent vus à basse altitude, tandis que plus haut dominent les kāmahi. Plus haut encore, l'on observe les plantes de l'étage subalpin, puis une végétation éparse aux plus hautes altitudes ; ceci contraste grandement avec les environs agricoles.

Le parc est célèbre pour son aspect presque parfaitement circulaire lorsqu'il est vu du ciel ou depuis l'espace ; plusieurs photos satellitales montrant le mont Taranaki/Egmont au centre d'une verdure circulaire ; au-delà de ce cercle peuvent être observés les champs agricoles de la région.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]