Parc national Kidepo Valley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national Kidepo Valley
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 958
Pays Drapeau de l'Ouganda Ouganda
Coordonnées 3° 54′ N 33° 51′ E / 3.9, 33.853° 54′ Nord 33° 51′ Est / 3.9, 33.85  
Superficie 1 442 km2
Création 1962
Administration Uganda Wildlife Authority

Géolocalisation sur la carte : Ouganda

(Voir situation sur carte : Ouganda)
Parc national Kidepo Valley

Le parc national Kidepo Valley est un parc national ougandais.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le parc est situé dans le district de Kaabong, dans le coin Nord-Est de l'Ouganda aux frontières avec le Soudan et le Kenya, dans une zone très reculée du pays. La ville d'importance la plus proche est Moroto à plus de 200 km au Sud La capitale Kampala est à environ 540 km de route.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc a été créée en 1962, lors de l'indépendance du pays. La création du parc s'est faite de manière brutale notamment par le déplacement de la population d'Iks, une tribu semi-nomade dont la société a été fortement déstructurée par cet événement et par les famines ayant suivi[1].

La difficulté d'accès au parc et l'insécurité prévalant dans la région (Insurrection de la LRA, pillages de bétail et violences entre Karimojong, ...) ont rendu ce parc très difficile (et dangereux) d'accès jusqu'au milieu des années 2000.

Éloigné, mal contrôlé, le parc a, depuis sa création, souffert du braconnage qui a conduit à l'extinction locale de plusieurs espèces telles que : petit koudou, gazelle de Grant, oryx beïsa ou hyène rayée.

Géologie, climat et environnement[modifier | modifier le code]

Le parc est principalement composé de plaines situées à une altitude de 900 à 1 200 m. Le parc est parsemé d'escarpements, de collines et de monts dont le plus haut est le Mont Morungole culminant à 2'750 m.

Le parc est traversé par les rivières Kidepo et Narus. Ces rivières ne sont pas permanentes et elles rythment la vie dans le parc. Le parc est situé dans la partie nord de la zone de climat tropical de savane. La pluviométrie est faible et, entre avril et septembre, il tombe environ 635 mm dans la vallée de la Kidepo et 890 mm dans la vallée de la Narus[2]. Au plus fort de la saison sèche les seules sources d'eau sont des marécages restant dans le lit des rivières asséchées auprès desquelles la faune se concentre.

Selon l'altitude et la présence d'eau, les biotopes les plus communes sont les plaines de savane, plus ou moins densément arborées d'acacias. Des forêts se trouvent en altitude, sur les pentes des montagnes.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

En raison de la présence des cours d'eau dans cette zone semi-aride conjugué avec les variations d'altitude, le parc accueille une faune nombreuse dont de nombreux animaux qui ne sont pas rencontrés ailleurs en Ouganda, par exemple, on peut nommer 4 prédateurs : l'otocyon, le guépard, le caracal et le protèle. D'autres animaux sont aisément observables : lions, éléphants, zèbres, antilopes diverses, girafes, buffles...

Cinq différentes espèces de primates habitent le parc.

Les oiseaux sont très bien représentés avec la présence de 480 espèces recensées sont certaines rares en Ouganda (Barbican à poitrine noire, Apalis du Karamoja, Pipit doré)[1]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site Birdlife
  2. Site Uganda Wildlife Authority

Liens externes[modifier | modifier le code]