Parc national Khao Phra Wihan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Khao Phra Wihan
Image illustrative de l'article Parc national Khao Phra Wihan
Vue de l'escalier de Pha Mo I Daeng
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 312944
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Ville proche Si Saket
Coordonnées 14° 26′ 42″ N 104° 43′ 59″ E / 14.445069, 104.73292214° 26′ 42″ Nord 104° 43′ 59″ Est / 14.445069, 104.732922  
Superficie 130 km2
Création 1998

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (relief)

(Voir situation sur carte : Thaïlande (relief))
Parc national de Khao Phra Wihan

Le Parc national Khao Phra Wihan (Thai: อุทยานแห่งชาติเขาพระวิหาร), est une aire protégée dans la province de Si Saket en Thaïlande, elle contient de nombreuses ruines de l'empire khmer du XIe siècle. Il se trouve 98 km au sud de Si saket, il est situé sur une falaise rouge qui fait partie des monts Dangrek au sud du plateau Khorat, il juxtapose la province cambodgienne Preah Vihear.

Accès[modifier | modifier le code]

Un parking sur la colline Pha Mo I Daeng permet aux visiteurs venant de Thaïlande de visiter le Temple de Preah Vihear. Le passage est normalement ouvert moyennant finance, sauf quand les relations entre les deux pays sont trop tendues, un visas n'est pas nécessaire si on veut visiter uniquement ce temple. Le temple se trouvant sur un plateau situé au nord, donc en Thaïlande, l'accès en venant du Cambodge est plus difficile.

Certaines zones entre les deux pays seraient encore minées!

Dispute[modifier | modifier le code]

Le Cour internationale de justice a attribué la zone au Cambodge en 1962. Mais la Thaïlande continue de revendiquer 4.6 km². En 2008 le Comité du patrimoine mondial lors de sa 32 session a listé le temple au Patrimoine mondial ce qui a entraîné une dispute armée.

Le nom[modifier | modifier le code]

En thaï, le temple se nomme Prasat Khao Phra Viharn dont la signification est proche du khmer Prasat Preah Vihear (ប្រាសាទព្រះវិហារ). Les langues ont beaucoup emprunté au sanskrit, la langue des textes sacrés de l'hindouisme, comme d'ailleurs de nombreuses autres langues d'Asie du Sud-Est, région caractérisée par l'adoption de modèles culturels, politiques et religieux indiens.

En khmer comme en thaï, prasat veut dire "château" et, dans le cas présent, par extension, "temple". Ce terme est toutefois rarement utilisé en khmer pour se référer à Preah Vihear.

Khao est l’équivalent du mot khmer phnom et signifie "colline" ou "montagne". Parfois, les Cambodgiens utilisent l’appellation Phnom Preah Vihear alors que les Thaïlandais parlent fréquemment de Khao Prah Viharn.

Preah (en khmer) ou phra (en thaï), signifie "sacré".

Vihear (en khmer) ou viharn (en thaï), signifie "sanctuaire". Ces mots dérivent tous deux du sanskrit vihāra, mot qui est à l'origine des toponymes Bihar et probablement Boukhara.

Récemment (vers 2008) les Thaïs ont commencé à supprimer le mot khao de la dénomination afin de différencier le temple de la falaise sur laquelle il est juché. Il semble que ce soient les médias thaïlandais qui aient initié cette nouvelle convention.

Pha Mo I Daeng[modifier | modifier le code]

Mo I Daeng rock art.JPG

Des images, des gravures et des bas reliefs ont été sculptés dans la falaise nommée Pha Mo I Daeng, à 500 m de la frontière. Ceci a été découvert en 1987 par Thahan Phran, une unité de soldats thaï.

Autres intérêts[modifier | modifier le code]

Le parc est couvert par la forêt sèche à feuilles persistantes, forêts comportant des pterocarpus, dipterocarpaceae, Mimosoideae. De nombreuses espèces sauvages le parcourt, souvent entre les deux pays; qui se déplace entre deux pays comme le porc sauvage, le chevreuil, le muntiacus, le lapin, l'écureuil, le gibbon et la civette.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]