Parc national Jim Corbett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national Jim Corbett
Image illustrative de l'article Parc national Jim Corbett
Forêt de Jim Corbett
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 690
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Uttarakhand
Coordonnées 29° 32′ 00″ N 78° 56′ 07″ E / 29.533333, 78.93527829° 32′ 00″ Nord 78° 56′ 07″ Est / 29.533333, 78.935278  
Superficie 521 km2[1]
Création 8 août 1936
Visiteurs/an 20 000 en 1983

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Parc national Jim Corbett

Le Parc national Jim Corbett est le plus ancien des parcs nationaux de l'Inde. Il est situé près de la ville de Nainital, dans l'État de Uttarakhand. Le parc est connu pour sa faune sauvage variée, ainsi que comme site de lancement du Projet Tigre. Le parc national Corbett et le sanctuaire Sonanadi voisin forment la Réserve de tigres Corbett.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc a été créé le 8 août 1936 sous le nom de Hailey National Park (Sir Malcolm Hailey était alors le gouverneur britannique des Provinces Unies). En 1952, cinq ans après l'indépendance de l'Inde, il devint le Ramganga National Park, du nom de la rivière Ramganga qui le traverse sur la plus grande partie de sa longueur. En 1957, on lui donna encore un nouveau nom, Corbett National Park, en l'honneur de Jim Corbett, légendaire chasseur devenu protecteur de la faune sauvage, qui se fit surtout connaître par ses chasses aux tigres et aux léopards mangeurs d'hommes dans les régions du Kumaon et du Garhwal dans les années 1920, et pour les récits qu'il fit par la suite de ses aventures, dans une série d'ouvrages comme Les mangeurs d'hommes du Kumaon et Le léopard mangeur d'hommes du Rudraprayag, qui devinrent de grands succès de librairie dans le monde entier.

Faune[modifier | modifier le code]

La faune sauvage du Parc national Corbett comprend notamment le tigre, l'éléphant asiatique, le chital, le sambar, l'antilope nilgaut, le gavial du Gange, le cobra royal, le muntjac, le sanglier, le hérisson, le renard volant, le pangolin indien, et près de 600 espèces d'oiseaux.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le parc reçoit des milliers de visiteurs chaque année. Les touristes peuvent y trouver nombre de facilités d'hébergement, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « List of Protected Areas in India », sur National Wildlife Database (consulté le 23 octobre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tigres et léopards mangeurs d'hommes, édition française des ouvrages de Jim Corbett, Montbel, Paris, 2004, ISBN 2-914390-12-2

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche du parc sur le site UNEP-WCMC
  2. (en) Photos du parc national Corbett