Parc national Amboró

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national Amboró
Image illustrative de l'article Parc national Amboró
Une vue du parc national Amboró
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 9779
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Emplacement Santa Cruz (Bolivie)
Coordonnées 17° 44′ S 64° 02′ O / -17.733, -64.03317° 44′ Sud 64° 02′ Ouest / -17.733, -64.033  
Superficie 6 376 km2
Création 1973

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

(Voir situation sur carte : Bolivie)
Parc national Amboró

Le parc national Amboró est situé en Bolivie à l'ouest du département de Santa Cruz, dans une région sise dans la partie nord orientale de la Cordillère des Andes, sur ses versants et la plaine qui y débute. Il s'agit du "Coude des Andes", lieu où la cordillère orientale bolivienne change de direction et s'oriente droit vers le sud. La région est très arrosée et comprend une zone importante des Yungas boliviennes.

Du côté Ouest le parc national jouxte le Parc national Carrasco qui se situe dans le département de Cochabamba.

Généralités[modifier | modifier le code]

  • Situation : Le parc est situé dans le département de Santa Cruz, à la limite du département de Cochabamba.
  • Superficie : Le parc et l'aire de gestion intégrée ont une superficie de 637 600 hectares (6 376 km2) dont la partie correspondant au parc national lui-même est de 442 500 hectares.
  • Altitude : Fluctue entre 3 200 et 300 mètres.
  • Climat : Le climat est tempéré dans sa partie haute, et chaud dans les zones basses. Les températures moyennes annuelles varient entre 12 °C et 24 °C en fonction de l'altitude.
  • Précipitations: Les précipitations varient selon les zones, entre 600 mm et 3 400 mm dans les zones les plus humides.
  • Hydrologie: Les bassins fluviaux les plus importants de l'aire du parc correspondent aux ríos Ichilo, Yapacaní, Surutú et San Mateo, qui tous sont tributaires du Río Mamoré.

Faune[modifier | modifier le code]

Elle est extrêmement riche, presque unique au monde en ce qui concerne les oiseaux et les reptiles ; ceci en relation avec l'abondance des précipitations.

Mammifères[modifier | modifier le code]

Il y a plus de 120 espèces de mammifères dont :

Parmi ces espèces, citons par exemple : le jucumari ou oso d'anteojos (ours à lunettes ou tremarctos ornatus), le jaguar (Panthera onca), le puma (Felis concolor), l'ocelot (Felis pardalis), d'autres félins (Felis yagoaroundi, Felis wiedii, Felis geoffroyi, Felis tigrina), le fourmilier (Myrmecophaga tridáctila), le tatou géant (Priodontes maximus), le singe araignée (Ateles paniscus)et des cervidés (Daguet rouge, Cerf des marais ou mazama gouazoubira), des rongeurs (Agouti paca, Dinomys branickii).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Oiseaux[modifier | modifier le code]

Le nombre d'oiseaux catalogués dépasse les 840 espèces, plus de 60 % de toutes les espèces d'oiseaux de Bolivie. Ce chiffre est supérieur à la richesse en oiseaux d'une bonne partie des pays du globe. Signalons l'Ara militaire et les Cormorans du genre Phalocrocorax. (en:Neotropic Cormorant, Phalacrocorax brasilianus)

Reptiles[modifier | modifier le code]

On trouve 105 espèces de reptiles, ce qui fait d'Amboró le site le plus diversifié au monde. A souligner entre autres la présence du Prionodactylus eigenmanni, Bothrops jonathani, Bothrops sanctaecrucis, Micrurus frontifasciatus, Caiman yacaré, Grand anaconda et Tupinambis teguixin.

Amphibiens[modifier | modifier le code]

76 espèces d'amphibiens ont été identifiés.

Poissons[modifier | modifier le code]

109 espèces de poissons ont été enregistrées.

Liens externes[modifier | modifier le code]