Parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike
Image illustrative de l'article Parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike
Départ de la piste Chilkoot à Dyea (Alaska)
Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé)
Identifiant 370571
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Washington Washington
Alaska Alaska
Coordonnées 59° 27′ 23″ N 135° 18′ 43″ O / 59.4563889, -135.311944459° 27′ 23″ Nord 135° 18′ 43″ Ouest / 59.4563889, -135.3119444  [1]
Superficie 52,59 km2[2]
Création 1976
Administration National Park Service

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike

Le parc national historique de la ruée vers l'or du Klondike (Klondike Gold Rush National Historical Park) est un parc national historique des États-Unis commémorant la ruée vers l'or du Klondike à la fin des années 1890. La recherche de l'or se faisait dans le territoire du Yukon au Canada mais le parc comprend les zones d'étapes pour le chemin et les routes menant dans cette direction, situées pour en grande partie en territoire américain. Le parc consiste en quatre unités : trois à Skagway en Alaska et une quatrième situé dans le district historique de Pioneer Square, à Seattle dans l'état de Washington.

L'histoire de la ruée vers l'or du Klondike s'est déroulée des deux côtés de la frontière entre le Canada et les États-Unis. Les sites historiques de Whitehorse et de Dawson City dans le Yukon aussi bien que des sites en Colombie-Britannique évoquent également cette histoire. En 1998, le parc national américain s'est donc joint au site historique national du Chilkoot Trail, au site historique national du complexe historique de Dawson et à d'autres parcs canadiens pour former le parc historique international de la Ruée-vers-l'Or-du-Klondike .

Unité de Skagway[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Le musée de l'unité Skagway

Unité de Skagway protège une bonne partie du centre-ville de Skagway qui inclut 15 bâtiments historiques restaurés. Le centre d'accueil est situé dans un entrepôt du White Pass and Yukon Route. Il contient un centre d’interprétation relatant l'histoire de Skagway et de la ruée vers l'or du Klondike. Le parc protège aussi des sections des pistes White et Chilkoot. Cette dernière relie les ruines de Dyea jusqu'au Lac Bennett, au Canada, d'où les prospecteurs pouvaient naviguer jusqu'à Dawson City. La piste Chilkoot est cogérée par Parcs Canada et le National Park Service. Un permis est nécessaire pour faire de la randonnée sur ce sentier historique de 53 km.

Unité de Seattle[modifier | modifier le code]

Le centre d'accueil du Parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike dans l'hôtel Cadillac

L'unité est entièrement comprise dans le centre de visiteurs, qui est situé dans l'arrondissement historique du Pioneer Square à Seattle. Il sert à la fois de centre d'interprétation et de musée. Il a été inauguré le 2 juin 1979[3] et était situé dans l'édifice du Union Trust (construit en 1902[4]).

L'ancien centre d'accueil dans l'annexe Union Trust.

Il est maintenant situé dans un édifice construit en 1889, l'hôtel Cadillac. Cet édifice a servi de point de ravitaillement et de rassemblement durant la ruée vers l'or. Il a été particulièrement endommagé lors du séisme de 2001 de Nisqually. Il a été restauré en 2004-2005 et a ouvert comme centre d'accueil de l'unité le 26 juin 2006[5],[6].

Un parc international[modifier | modifier le code]

En 1969, les gouvernements américain et canadien se sont entendus pour faire de la piste Chilkoot une composante d'un parc historique international. La section américaine a été établie en 1976 comme parc historique national de la ruée vers l'or du Klondike. En 1974, Parcs Canada a commencé à entretenir la portion canadienne de la piste Chilkoot et elle a été désignée lieu historique national du Canada en 1987. C'est en 1998, l'année du centenaire de la ruée vers l'or, que le parc historique international de la Ruée-vers-l'Or-du-Klondike a été créée par les deux pays[7]. Le Canada a inscrit ses sites associés sur la liste indicative du patrimoine mondial en 2004[8].

Le parc historique international comprend aussi le lieu historique national du Complexe-Historique-de-Dawson, à Dawson City au Yukon, qui comprend 18 édifices historiques[9]. Elle inclut aussi le tronçon Thirty Mile du fleuve Yukon entre le lac Laberge et la rivière Teslin[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Klondike Gold Rush National Historical Park », sur Geographic Names Information System (consulté le 3 décembre 2011)
  2. (en) National Park Service, « Listing of Acreage (Summary) », National Park Service,‎ 2011 (consulté le 3 décembre 2011)
  3. (en) « Chapter 12: Operation of the Seattle Visitor Center », sur Klondike Gold Rush National Historical Park (consulté le 3 décembre 2011)
  4. (en) « Summary for 117 S Main ST S / Parcel ID 5247800365 », sur Seattle Department of Neighborhoods (consulté le 3 décembre 2011)
  5. « Cadillac Hotel rehabilitation after the 2001 earthquake » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Historic Seattle. Consulté le 26 novembre 2007
  6. (en) « Summary for 319 2nd AVE / Parcel ID 5247800715 », sur Seattle Department of Neighborhoods (consulté le 3 décembre 2011)
  7. Parcs Canada, Lieu historique national du Canada de la Piste-Chilkoot : Plan directeur, Parcs Canada,‎ 2010, 53 p. (ISBN 978-1-100-94369-5, lire en ligne), p. 3-4
  8. « Le Klondike », sur UNESCO Centre du patrimoine moindial (consulté le 3 décembre 2011)
  9. b « Lieu historique national du Canada du Complexe-Historique-de-Dawson », sur Lieux patrimoniaux du Canada (consulté le 3 décembre 2011)
  10. « Fleuve Yukon - tronçon Thirty Mile », sur Réseau des rivières du patrimoine canadien (consulté le 3 décembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]