Parc d'État Custer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc d'État Custer
Image illustrative de l'article Parc d'État Custer
Parc d'état Custer
Catégorie UICN V (paysage terrestre/marin protégé)
Identifiant 22232
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Dakota du Sud Dakota du Sud
Coordonnées 43° 43′ 48″ N 103° 25′ 31″ O / 43.72986826, -103.42522478 ()43° 43′ 48″ Nord 103° 25′ 31″ Ouest / 43.72986826, -103.42522478 ()  
Superficie 287,32 km2
Création 1913

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Parc d'État Custer

Géolocalisation sur la carte : Dakota du Sud

(Voir situation sur carte : Dakota du Sud)
Parc d'État Custer

Le Parc d’État Custer est un parc d'État et une réserve sauvage située dans les Black Hills dans l'état américain du Dakota du Sud. Il s'agit du plus vieux parc de cet état et également le plus étendu. La zone était à la base composée de seize sections mais elle fut regroupée plus tard en un seul bloc[1]. Le parc commença à se développer rapidement dans les années 1920 en gagnant de nouvelles terres. Durant les années 1930, le Civilian Conservation Corps construisit des routes, des campings et trois barrages pour accueillir des activités nautiques. En 1964, 9274 ha furent ajoutés au parc[2],[3]. Le parc a une superficie de environ 287 km2. Il est constitué de collines qui accueille une faune importante[4]. Il abrite notamment un troupeau de bisons en liberté composé de 1500 têtes[5].

Les wapitis, cerfs hémiones, cerfs de Virginie, chèvres des montagnes Rocheuses, mouflons canadiens, pronghorns, cougars, et des ânes marrons (Ces ânes qui sont retournés à la vie sauvage se nomment Begging Burros) vivent également dans parc. Le parc est célèbre pour ses paysages, sa route touristique (Needles Highway et le circuit de la vie sauvage wildlife loop). Il permet d'apercevoir le troupeau de bisons et l'habitat des chiens de prairie. Le parc est facilement accessible par la route au départ de la ville de Rapid City. Les autres attractions touristiques de la région sont le Mont Rushmore, le Crazy Horse Memorial, et le parc national des Badlands.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Note 1
  2. (en) Note 2
  3. (en) Note 3
  4. (en) Note 4
  5. (en) Note 5

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :