Parc-nature de l'Anse-à-l'Orme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc-nature de l'Anse-à-l'Orme
Catégorie UICN III (monument naturel)
Identifiant 66642
Emplacement Drapeau du Canada Canada
Drapeau : Québec Québec
Montréal
Coordonnées 45° 26′ 45″ N 73° 54′ 58″ O / 45.44583, -73.9161145° 26′ 45″ Nord 73° 54′ 58″ Ouest / 45.44583, -73.91611  
Superficie 2,01 km2

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Parc-nature de l'Anse-à-l'Orme

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Parc-nature de l'Anse-à-l'Orme

Le parc-nature de l'Anse-à-l'Orme est un espace vert du réseau des grands parcs de Montréal, au Québec. Il est situé dans l'Arrondissement Pierrefonds-Roxboro.

Description[modifier | modifier le code]

Le chemin Senneville débouche, en venant de l'ouest, sur une vaste étendue d'eau, un élargissement du lac des Deux Montagnes; c'est l'Anse à l'Orme. Le Parc-nature de l'Anse-à-l'Orme, qui appartient à la ville de Montréal, a une superficie de 200 hectares. Le territoire du parc s'étend d'abord sur environ un kilomètre, en bordure de la petite baie, de part et d'autre de l'embouchure de la rivière à l'Orme. À partir de l'anse, le territoire du parc est délimité, par une bande de terre plutôt rectiligne qui pénètre à l'intérieur des terres sur une distance d'environ quatre kilomètres en suivant le tracé des berges de la rivière à l'Orme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Certains ont cru que ce nom aurait pu indiquer la présence d'ormes à cet endroit. D'autres affirment que le toponyme rappelle la mémoire de Julien Hubert dit de Lorme à qui la terre adjacente à l'anse avait été concédée en 1698. On trouve le nom Anse à l'Orme sur plusieurs cartes anciennes (dès 1744), où cette appellation apparaît tant pour désigner l'anse que le ruisseau.

Agrandissement[modifier | modifier le code]

Le 17 septembre 2008 la ville de Montréal a annoncé l'agrandissement de 180 ha du parc[1]. Le territoire agrandi est surtout composé de marais à l'Ouest de Pierrefonds-Roxboro. La ville négocie aussi l'acquisition de 40 ha à Sainte-Anne-de-Bellevue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Magder, Katherine Wilton, « Huge nature park expansion planned », sur www.canada.com, The Gazette,‎ 18 septembre 2008 (consulté le 18 septembre 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]