Paramārtha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paramārtha ou Kulanātha (499 - 569) était un brahmane originaire de la ville d'Ujjayinī située en Inde centrale[1], et un moine bouddhiste du courant cittamatra. Envoyé comme missionnaire, il fut invité en Chine par l'empereur Wudi des Liang. Il entama en 548 une carrière de traducteur de textes bouddhistes qu'il poursuivit jusqu'à sa mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Sāmkhyākarikā, étudiée à la lumière de sa version chinoise. Junjiro Takakusu. Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient. Tome 4, 1904, page 3

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Boucher, Daniel, "Paramartha". In: Buswell, Robert E. ed. (2003). Encyclopedia of Buddhism, New York: Macmillan Reference Lib. ISBN 0028657187, pp. 630-631
  • Paul, Diana. The Life and Time of Paramārtha (499-569), Journal of the International Association of Buddhist Studies 5 (1), 37-69 (1982).
  • Paul, Diana. Philosophy of Mind in Sixth-Century China: Paramartha's Evolution of Consciousness, Stanford University Press 1984.