Parabolani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Parabalanis (du grec ancien: παραβαλανεῖς, les agents de bain "), ou Parabolani (fin latine de l'Antiquité grecque: παράβολοι ou παραβολᾶνοι), ont été les membres d'une confrérie chrétienne qui, dans l'Église primitive a volontairement entrepris les soins aux malades et l'enterrement des morts, espérant ainsi mourir pour le Christ.

En règle générale leurs membres proviennent des couches inférieures de la société, ils ont aussi fonctionné comme préposés aux évêques locaux et sont parfois utilisés comme gardes du corps ou hommes de main lors des affrontements violents avec leurs adversaires.

Cette confrérie a fait l'objet de tentatives de la part du pouvoir romain pour limiter leur nombre, en raison de leur propension à la violence et au fanatisme.

Sans doute sur l'ordre de l'évêque d'Alexandrie, Cyrille, ils capturent Hypatie, philosophe et astronome, et la mettent à mort en 415.

Dans les arts[modifier | modifier le code]

Le film Agora, d'Alejandro Amenabar, met en scène cette confrérie.

Articles connexes[modifier | modifier le code]