Par les chemins de l'espace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Par les chemins de l'espace
Album de la série 'Valérian'
Scénario Pierre Christin
Dessin Jean-Claude Mézières
Albums de la série 'Valérian'
Précédent Terres en flammes L'Empire des mille planètes Suivant

Par les chemins de l'espace est un album de la série de bande dessinée Valérian et Laureline créée par Pierre Christin, scénariste, Jean-Claude Mézières, dessinateur et Evelyne Tran-Lê, coloriste.

C'est le recueil de plusieurs histoires courtes des débuts de la série.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Grand Collectionneur[modifier | modifier le code]

Valérian est capturé par un monstre gigantesque qui collectionne les êtres intelligents du cosmos.

Les Engrenages d’Uxgloa[modifier | modifier le code]

L'astéroïde Uxgloa voit d'incessantes batailles entre des seigneurs de la guerre à la tête d'armées de "clones" (en fait leurs doubles passés et futurs). Pris dans ce tourbillon, Valérian devra maîtriser la technologie décadente d'Uxgloa pour revenir sur Terre.

Tsirillitis l’astéroïde[modifier | modifier le code]

Laureline vient sauver Valérian, attaqué par une méduse étrange sur un astéroïde pourtant vide. En pénétrant dans la planète, les deux agents spatio-temporels découvrent une créature énorme... qui désire les dévorer !

La Planète triste[modifier | modifier le code]

Valérian échoue sur un monde dévasté par la guerre. Il doit l'explorer pour pouvoir repartir et aider la population survivante.

Drôles de spécimens[modifier | modifier le code]

Valérian, Laureline et deux savants étudient une planète divisée en quatre : l'une des "tranches" accélère le vieillissement, l'autre rajeunit, la troisième agrandit, la quatrième rapetisse. Bien entendu, les Terriens deviennent vite eux-mêmes des sujets d'expérience !

Le Fflumgluff de l’amitié[modifier | modifier le code]

Valérian arrive à un rendez-vous juste à temps pour voir son collègue tué par une plante monstrueuse. Il va remonter le temps de proche en proche pour empêcher le drame.

Triomphe de la technique[modifier | modifier le code]

Mission facile pour Valérian : impressionner de paisibles "primitifs" avec la technologie terrienne, histoire qu'ils acceptent une station de transmissions sur leur territoire. Si facile ? Non, car les "primitifs" en question ont de l'humour et du répondant...

Cette dernière histoire préfigure, en moins triste, Bienvenue sur Alflolol.