Par-delà le mur du sommeil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Par-delà le mur du sommeil (homonymie).
Par-delà le mur du sommeil
Publication
Auteur H. P. Lovecraft
Titre d'origine Beyond the Wall of Sleep
Langue Anglais américain
Parution Drapeau : États-Unis Octobre 1919 dans Pine Copes (revue amateur)[1]
Drapeau : États-Unis Mars 1938 dans Weird Tales vol. 38, n°3[1]
Traduction française
Traduction Jacques Papy et Simone Lamblin[1]
Parution
française
Drapeau : France 1956 dans le recueil éponyme aux éditions Denoël[1]
Intrigue
Genre Fantastique
Date fictive 1900 - 1901
Lieux fictifs Montagnes Catskill
Personnages Joe Slater

Par-delà le mur du sommeil (titre original : Beyond the Wall of Sleep) est une nouvelle fantastique de l'écrivain américain H. P. Lovecraft, écrite en 1919.

Inspirations[modifier | modifier le code]

D'après Lovecraft, cette nouvelle lui fut inspirée par un article du New York Tribune concernant les populations des Montagnes Catskill dans l'état de New-York[2]

Résumé[modifier | modifier le code]

Joe Slater, un White trash originaire des Catskill, est interné dans un hôpital psychiatrique suite à un meurtre. Les médecins constatent que Slater est atteint de violentes crises de démences matinales. Lors de l'une de ces crises, il décrit une entité flamboyante vivant aux confins de l'espace et de qui il désire se venger. Slater a de nombreuses crises successives, toujours plus violentes, jusqu'en février 1901 lorsqu'une entité supérieure semble prendre possession de son corps. Cette dernière révèle au narrateur qu'ils sont tous deux des "frères de lumière", prisonniers de corps humains le jour, et reprenant leur forme astrale durant le sommeil de leur hôte. Elle ajoute que Slater va bientôt mourir et qu'elle partira pour affronter à nouveau celui qu'elle nomme l'oppresseur, Algol, l'étoile du Démon.

Slater meurt en effet dans la nuit, et le narrateur apprend que le 22 février 1901, une nouvelle étoile a été découverte à proximité d'Algol, a brillé de façon très intense pendant deux semaines, puis semble avoir pratiquement disparu.

Publication[modifier | modifier le code]

En version originale[modifier | modifier le code]

  • Pine Cones, vol 1, n°6 (Octobre 1919) ;
  • Weird Tales vol. 38, n°3 (Mars 1938) ;
  • The Doom That Came to Sarnath, (1971) ;
  • The Lurking Fear and Other Stories, (1971) ;
  • Dagon and Other Macabre Tales, (1987) ;
  • The Dream Cycle of H.P. Lovecraft: Dreams of Terror and Death, (1995) ;
  • The Thing on the Doorstep and Other Weird Stories, (2001) ;
  • Waking Up Screaming, (2003) ;
  • H.P. Lovecraft: The Fiction. New York, (2008) ;
  • The Weird Writings of HP Lovecraft, (2010) ;
  • The Other Gods and More Unearthly Tales, (2010) ;
  • Eldritch Tales: A Miscellany of the Macabre', (2011) ;
  • H.P. Lovecraft: The Complete Fiction, (2011) ;
  • H.P. Lovecraft Goes to the Movies, (2011).

En version française[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Deux films ont été adaptés de cette nouvelle :

  • Beyond the Wall of Sleep[3] en 2006
  • Beyond the Wall of Sleep[4] en 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d H. P. Lovecraft, Le Mythe de Cthulhu, J'ai Lu,‎ 2005, 195 p. (ISBN 978-2-290-33134-7), p. 4
  2. (en) S. T. Joshi et David E. Schultz, An H. P. Lovecraft Encyclopedia, Greenwood Press,‎ 2001, p. 19
  3. « Beyond the Wall of Sleep (2006) », sur IMDb.com
  4. « Beyond the Wall of Sleep (2009) », sur IMDb.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]