Paquirri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paquirri
Image illustrative de l'article Paquirri
Statue de Paquirri au Puerto de Santa María
Présentation
Nom de naissance Francisco Rivera Pérez
Apodo Paquirri
Naissance
Zahara de los Atunes
Décès (à 36 ans)
Nationalité Espagnol
Carrière
Alternative 11 août 1966 à Barcelone
Parrain Paco Camino
Confirmation d'alternative 18 mai 1967 à Madrid
Parrain Paco Camino
Mort dans l'arène de Pozoblanco
Tué par Avispado
Entourage familial
Famille Ses fils, Francisco Rivera Ordóñez et Cayetano Rivera Ordóñez « Cayetano » et Kiko Rivera Pantoja

Francisco Rivera Pérez dit « Paquirri », né à Zahara de los Atunes (Espagne, province de Cadix) le 5 mars 1948, mort le 26 septembre 1984 à Cordoue (Espagne), est un matador espagnol.

Présentation[modifier | modifier le code]

Matador d'une grande élégance, courageux, adepte des ouvertures a porta gayola, grand banderillero, il a été l'une des principales figuras des années 70 et du début des années 80.

De sa première union avec Carmina Ordóñez, fille du célèbre matador Antonio Ordóñez, sont nés deux fils, tous deux aujourd'hui matadors : Francisco Rivera Ordóñez et Cayetano Rivera Ordóñez « Cayetano ».

Après son divorce, il épouse en secondes noces la chanteuse Isabel Pantoja.

Le 26 septembre 1984, dans les arènes de Pozoblanco (Espagne, province de Cordoue), il est très gravement blessé par le taureau « Avispado » de la ganadería de Sayalero y Bandres. Les médecins locaux, affolés par la gravité des blessures et se rendant compte qu'ils ne disposaient pas du matériel nécessaire pour opérer, décident de transporter « Paquirri » par ambulance à l'hôpital de Cordoue. Il devait décéder durant le trajet. Cette mort provoqua des remous dans le monde de la corrida, car on ne pensait pas, en 1984, qu'on pouvait encore mourir dans l'arène en raison d'une couverture médicale insuffisante.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 1962 à 1964 : Une trentaine de novilladas sans picadors.
  • 1965 et 1966 : 19 novilladas avec picadors.
  • 1968 : 68 corridas.
  • 1972 : 86 corridas (premier de l’escalafón).
  • 1973 : 67 corridas.
  • 1974 : 80 corridas.
  • 1975 : 72 corridas.
  • 1982 : 42 corridas.
  • 1983 : 37 corridas.
  • 1984 : 50 corridas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :