Papyrus des auriges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Papyrus des auriges
Image illustrative de l'article Papyrus des auriges
Artiste Anonyme
Date 450-500
Technique enluminures sur papyrus
Dimensions (H × L) 12 × 7,5 cm 1 fragment
Localisation Egypt Exploration Society, Londres (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)

Le Papyrus des auriges est le fragment d'un codex en papyrus enluminé daté des années 450-500 après Jésus-Christ. Provenant d'un manuscrit non identifié, il s'agit d'un exemple très rare d'enluminure en couleur sur papyrus. Il est conservé à la Egypt Exploration Society (P.Ant.s.n.=MP³ 2916)

Historique[modifier | modifier le code]

Le fragment a été retrouvé en 1914 par le papyrologue anglais John de Monins Johnson (en) lors de fouilles dans un tas d'ordures à Antinoë, contenant des documents datés entre le IVe et le VIe siècle[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le fragment appartenait sans doute à un codex et non à un rouleau car il possède un texte en grec à son verso de la même main que le recto. D'après l'analyse de ce texte, il est daté des années 450-500 ou alors aux alentours des années 500. Cette écriture, de type onciale copte, indique une origine sans doute égyptienne à ce codex. Toujours, d'après la forme du texte, le manuscrit d'origine devait faire la taille de 22 à 25 cm de large pour 30 à 33 cm de haut. Cependant, rien ne permet d'identifier ce texte[1].

Le dessin représente 5 auriges, identifiable notamment au fouet porté par l'un d'entre eux, ainsi qu'un sixième partiellement visible sur la bordure gauche. Tous sont habillés d'un serre-tête, d'une cuirasse lassée sur le devant et couverte d'une tunique avec des couleurs différentes, représentant leurs écuries : rouge, bleu, vert et blanc. L'arcade qui les surplombe représente l'architecture du cirque. Il s'agit de l'une des enluminures les plus détaillées et les plus belles conservées sur un papyrus antique[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kurt Weitzmann, Manuscrits gréco-romains et paléochrétiens, Chêne,‎ 1977, 127 p. (ISBN 2851081179), p. 9-10
  • (en) Kurt Weitzmann, Age of Spirituality: Late Antique and Early Christian Art, Third to Seventh century, New York, Metropolitan Museum of Art,‎ 1979 (lire en ligne), p. 102-103 (notice 91)
  • (en) E. G. Turner, « The Charioteers from Antinoe », The Journal of Hellenic Studies, vol. 93,‎ 1973, p. 192-195 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Turner, 1973
  2. Weitzmann, 1979