Papyrus 91

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Papyrus 91

nom P. Mil. Vogl.
P. Macquarie
texte Actes des Apôtres 2:30-37; 2:46-3:2
langue Grec
date IIIe siècle
trouvé Égypte
maintenant à Université de Milan
Macquarie University, Sydney
citer C. Galazzi, P. Mil. Vogl. Inv. 1224 NT, Act. 2,30-37 e 2,46-3,2, Bulletin of the American Society of Papyrologists 19 (1982), p. 39-45.
dimension 16 x 12 cm
type Texte alexandrin
Catégorie I (?)
Manuscrits du Nouveau Testament
PapyriOncialeMinusculesLectionnaire

Le papyrus 91 (dans la numérotation Gregory-Aland), désigné par le sigle \mathfrak{P}91, est une ancienne copie d’une partie du Nouveau Testament en grec. Il s’agit d’un papyrus manuscrit des Actes des Apôtres, qui contient seulement Actes 2:30-37; 2:46-3:2. Le manuscrit est daté par paléographie au milieu du IIIe siècle[1].

Texte[modifier | modifier le code]

Le texte grec de ce codex est représentatif des textes alexandrins. Comfort le décrit comme proto-alexandrin, même s’il est trop fragmentaire pour en être certain[1]. Il n’est encore placé dans aucune catégorie par Kurt Aland.

Emplacement[modifier | modifier le code]

La plus importante portion du \mathfrak{P}91 est hébergée à l’Instituto di Papyrologia (P. Mil. Vofl. Inv. 1224) à l’université de Milan. La plus petite portion se trouve à l’Ancient History Documentary Research Centre[2] à Macquarie University (Inv. 360) à Sydney[3],[4].

Variantes textuelles[modifier | modifier le code]

  • 2:31 : omet του χρυ (du Christ/Messie (χρυ étant un Nomina Sacra)).
  • 2:32 : D’après la reconstruction de Philip Comfort et David Barrett[5], omet εσμεν (sont).
  • 2:33 : Le scribe a mal rendu ακουετε (tu entends) en ακουεται (il a entendu) à cause de ε et αι étant prononcé oralement de manière similaire.
  • 2:36 : Le scribe a mal rendu Ισραηλ (Israel) en Ισστραηλ.
  • 2:36 : και (et) est omit après οτι (parce que/que).
  • 2:36 : Échanges κν αυτον και χρν (Son maître et Christ/Messie (Nomina Sacra)) en χρν [αυτον και κν] (Son Christ/Messie et maître (Nomina Sacra))
  • 2:46 : Le scribe a mal rendu μετελαμβανον (ils partageaient) en μεταλαμβανον (ils partagent).
  • 2:46 : Le scribe a mal rendu αφελοτητι (simplicité) par une dittographie en [αφελ]οτλοτητι.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claudio Galazzi, P. Mil. Vogl. Inv. 1224 NT, Act. 2,30-37 e 2,46-3,2, Bulletin of the American Society of Papyrologists 19 (New Haven: 1982), p. 39–45.
  • S. R. Pickering, Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 65 (Bonn: 1986), p. 76–79.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philip W. Comfort, Encountering the Manuscripts. An Introduction to New Testament Paleography & Textual Criticism, Nashville, Tennessee: Broadman & Holman Publishers, 2005, p. 74.
  2. The Ancient History Documentary Research Centre was established within the School of History, Philosophy and Politics in 1981.
  3. (en) Kurt Aland, Barbara Aland; Erroll F. Rhodes (trans.), The Text of the New Testament: An Introduction to the Critical Editions and to the Theory and Practice of Modern Textual Criticism, Grand Rapids, William B. Eerdmans Publishing Company,‎ 1995 (ISBN 978-0-8028-4098-1, lire en ligne), p. 102
  4. « Liste Handschriften », Münster, Institute for New Testament Textual Research (consulté le 27 août 2011)
  5. (en) Philip W. Comfort et David P. Barrett, The Text of the Earliest New Testament Greek Manuscripts, Wheaton, Illinois, Tyndale House Publishers,‎ 2001, 623 p. (ISBN 978-0-8423-5265-9)