Papillon ocellé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Junonia coenia

Le Papillon ocellé (Junonia coenia) est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae et du genre Junonia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Junonia coenia a été nommé par Jakob Hübner en 1822.

Synonymes : Junonia weidenhameri ; Polacek, 1925[1]..

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Papillon ocellé se nomme en anglais Buckeye ou Common Buckeye.

Description[modifier | modifier le code]

Le Papillon ocellé est un papillon marron orné d'orange et de blanc, reconnaissable à ses deux ocelles un grand et un petit ocelle noir pupillé de bleu et cerné de jaune sur chaque aile postérieure et antérieure, aile antérieure qui est lobée. Sur le dessus, l'aile antérieure présente le petit ocelle à l'apex et le gros dans une bande blanche, deux bandes orange marquent la base du côté de la costa. L'aile postérieure comporte une bande submarginale orange puis le très gros ocelle et celui de taille moyenne en limite de cette bande.

Le verso de couleur plus pâle possède la même ornementation. Il est d'une teinte plus marron durant la saison humide et plus rose durant la saison sèche. La femelle est plus grande que le mâle et leur envergure varie entre 37 et 70mm[2],[3],[4].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille grise, tachée de blanc et de jaune est ornée d'épines ramifiées[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

C'est un migrateur pouvant effectuer des migrations massives vers le nord et y rester de la fin du printemps à la fin de l'été.

Période de vol[modifier | modifier le code]

Il vole toute l'année dans la partie la plus au sud de son aire, en deux ou trois générations entre mai et octobre plus au nord[4].

Les imagos et les chenilles hibernent dans leur aire de résidence dans le sud[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont des Crassulaceae, des Plantaginaceae, des Scrophulariaceae et des Verbenacea[1], Antirrhinum, Linaria, Plantago et des Ruellia dont Ruellia nodiflora suivant d'autres sources[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Papillon ocellé est résident dans le sud de l'Amérique du Nord, dans le sud des États-Unis et le long des côtes de la Californie à la Caroline du Nord. Il est aussi résident au Mexique à Cuba et aux Bermudes.

C'est un migrateur qui est observé dans toute l'Amérique du Nord sauf les états du nord-ouest limitrophes du Canada et à l'est jusqu'au Québec et dans le sud de l'Ontario[1],[2],[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il est présent dans les milieux ouverts[3].

Papillon ocellé

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :