Papillomavirus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les papillomavirus sont un groupe de petits virus à ADN. Ils sont très répandus dans la nature.

Ils infectent de nombreux mammifères (humain, bovidés, canidés) et ont un tropisme particulier pour les kératinocytes des épithéliums malpighiens qu'ils soient kératinisés ou non[1]. Ils peuvent également affecter d'autres groupes comme les oiseaux, les serpents et les tortues.

Chez les mammifères[modifier | modifier le code]

Article détaillé : papillomavirus humain.

Le papillomavirus humain se divisent en 2 familles :

Lapin présentant des sortes de cornes noirâtres sous le museau, faites d'excroissances tumorales induites par un papillomavirus

Les lapins atteints d'un papillomavirus CRPV (cottontail rabbit papillomavirus) peuvent développer des tumeurs noirâtres et allongées (sur le corps, parfois sur la tête). Cet aspect étrange pourrait être une des origine de la légende de l'existence d'un animal mi-lièvre, mi-antilope : le jackalope.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. H. Bosquet et M. Bagot, « Lésions tumorales bénignes associées aux papillomavirus humains », Encyclopédie Médico-Chirurgicale, fascicule 98-300-A-10, Éditions scientifiques et médicales Elsevier, Paris 2004