Papilio montrouzieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Papilio montrouzieri, le papillon bleu calédonien, est un insecte lépidoptère de la famille des Papilionidae, de la sous-famille des Papilioninae et du genre Papilio.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Papilio montrouzieri par Jean-Baptiste Alphonse Dechauffour de Boisduval en 1859[1].

Le nom d'espèce commémore Xavier Montrouzier (1820-1897).

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Papilio montrouzieri est souvent appelé papillon bleu.

Description[modifier | modifier le code]

Papilio montrouzieri est un très grand papillon au vol capricieux, dont la face supérieure des ailes est d'un bleu métallique intense bordé largement à très largement de noir. Les ailes postérieures ont une « queue ».

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

La chenille est blanche avec le dos vert[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Le cycle dure 40 à 48 jours et l'imago vole 2 à 3 mois[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont une Rutaceae le bolé (Acronychia laevis) (et peut-être d'autres espèces de Rutaceae) ainsi que Citrus aurantifolia et Zieridium[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside uniquementent Nouvelle-Calédonie[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Papilio montrouzieri est inféodé à la forêt humide de Nouvelle-Calédonie[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur une émission de Nouvelle-Calédonie de 1967 (valeur faciale : 7 F).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b funet
  2. a, b et c fiche technique
  3. endemia

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]