Papilio anactus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Papilio anactus est un insecte lépidoptère de la famille des Papilionidae, de la sous-famille des Papilioninae et du genre Papilio.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Papilio anactus par William Sharp Macleay en 1826.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Papilio anactus se nomme Dingy Swallowtail en anglais [1].

Description[modifier | modifier le code]

Papilio anactus est un grand papillon qui, pour sa protection contre les prédateurs, imite un papillon toxique Cressida cressida. Il est noir orné de taches ovales blanches et aux ailes postérieures d'une ligne marginale de taches bleues doublée d'une ligne de taches rouges.

Le revers présente la même ornementation.

revers

Œufs[modifier | modifier le code]

Les œufs sont grands, jaune clair, à peu près sphériques. Ils deviennent orange lorsque les chenilles sont prêtes à éclore. Les femelles ne pondent leurs œufs quesur les jeunes feuilles de la plante hôte. Ils sont fixés sur le bord de feuilles les plus grandes, soit au-dessus et en dessous. Les chenilles se développent dans l'œuf immédiatement après la ponte. Les œufs éclosent normalement sous environ 3-4 jours parfois moins en fonction de date de ponte. Les œufs sont victimes de petits prédateurs qui en mangent le contenu et sont souvent parasités par de petites guêpes. Parfois, les œufs non fécondés sont pondus.

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

La chenille est marron et jaune, épineuse et sa tête est noire.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Citrus dont Citrus paradisi, Citrus limon, Citrus sinensis, Microcitrus australasica, Microcitrus australis, Microcitrus garrawayae, Microcitrus inodora[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside en Australie, il est originaire de Nouvelle-Galles du Sud, du Victoria et du Queensland, mais la culture des agrumes a permis à l'espèce de se propager en Australie-Méridionale dans les années 1920[1]. On ne le trouve pas sur Kangaroo Island et en Australie-Occidentale car il n'y a actuellement pas suffisamment d'agrumes.

Sa présence en Nouvelle-Calédonie est due soit à une introduction soit à des vagabonds.

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les bois d'eucalyptus et dans les jardins, près des plantations d'agrumes, la plante hôte de sa chenille[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]