Papel (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papel.

Papels

Populations significatives par région
Autres
Langues

Papel

Les Papel sont un peuple d'Afrique de l'Ouest établi principalement en Guinée-Bissau où ils représentent 7 % de la population[1], également en Casamance au sud du Sénégal.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe plusieurs variantes : Moium, Oium, Papei, Papeis, Papels, Pepel, Pepels[2].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le papel, une langue bak, dont le nombre de locuteurs était estimé à 136 000 en Guinée-Bissau en 2006[3].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le président Vieira en 2007

Le général Veríssimo Correia Seabra, ancien chef d'état-major tué en 2004[4], et João Bernardo Vieira, ancien président de Guinée-Bissau assassiné en 2009, appartenaient tous deux à la minorité papel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « World Directory of Minorities and Indigenous Peoples - Guinea-Bissau : Overview », Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés [1]
  2. Source RAMEAU, BnF [2]
  3. (en) Fiche langue sur le site Ethnologue.com
  4. (en) « Guinea-Bissau: Armed forces chief killed as soldiers mutiny over pay arrears », IRIN [3]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jònína Einarsdòttir, « Tired of weeping »  : child death and mourning among Papel mothers in Guinea-Bissau, Stockholm University, 2000, 250 p. (ISBN 91-7265-097-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]