Papéa Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Papea City)
Aller à : navigation, rechercher
Papéa Parc
Papéa.png
Ancien nom Papéa City
Ouverture 1971
Superficie 25 hectares
Pays Drapeau de la France France
Département Sarthe
Commune Yvré-l'Évêque
Propriétaire Roger Sacreste
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : une vingtaine d'attractions

Nb de montagnes russes : 3
Nb d'attractions aquatiques : 5

Site Web www.papeaparc.fr
Coordonnées
géographiques
48° 00′ 07″ N 0° 15′ 13″ E / 48.001944, 0.25361148° 00′ 07″ Nord 0° 15′ 13″ Est / 48.001944, 0.253611

  Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Papéa Parc

  Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Papéa Parc

Papéa Parc est un parc d'attractions destiné à la famille, situé au sud du Mans. Le nom de Papéa est une abréviation signifiant "Parc d'attractions pour les enfants et les adultes".

Le parc[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, Papéa Parc connaît un important changement de thème et une multiplication du nombre d'attractions. À l'origine, le parc était axé sur l'Ouest américain mais aujourd'hui, plusieurs univers se côtoient pour en faire un parc plus généraliste et "traditionnel". Il fête ses 40 ans d'ouverture en 2011 avec l'arrivée d'une mascotte et une nocturne le 8 juillet 2011 avec un feu d'artifice sur le lac au fond du parc.

La mascotte[modifier | modifier le code]

La mascotte, nommée Papéo, a fait son entrée en 2011 dans le parc. Ce petit écureuil est présent en taille humaine sur le parc.

La zone aquatique[modifier | modifier le code]

À partir du 1er juillet et pour la saison estivale, le parc ouvre sa zone aquatique[1]. Cette zone aquatique se compose de deux grands toboggans, d'une pataugeoire comprenant des jeux d'eau ainsi qu'un espace détente avec la présence de nombreux transats.

Les attractions[modifier | modifier le code]

En famille[modifier | modifier le code]

  • La Balade en tacots : Parcours en tacots de l'ancien temps (Soquet).
  • La Maison Volante : Maisonnette de ferme effectuant des tours sur elle-même.
  • La Mini-ferme : Ferme où les enfants peuvent approcher des ânes, des paons et des chèvres.
  • Le Bateau pirate : Bateau à bascule (Metallbau Emmeln)
  • Le Carrousel[2] : Carrousel de 1900 pour revenir en enfance.
  • Le Trans'papéa : Train à vapeur permettant de faire le tour du parc (Soquet). À l'époque de Papéa City, le train était attaqué par des indiens, dont le village se situait à l'endroit où se trouvent aujourd'hui le Splash et le RollerCoaster.
  • Les Chevaux galopants : Chevaux Galopants (Soquet).
  • Le Magic Bikes : Magic Bikes de Zamperla, ouvert en 2014
  • Le Jumpin Star : Jumpin' Star de Zamperla, ouvert en 2014 et thématisé en forme d'arbre, les visiteurs chutant sur le tronc.

Pour les petits[modifier | modifier le code]

  • Le Circuit 24, : D'après le célèbre circuit des 24H du Mans, un choix entre motos, voitures, cars...
  • Les Buggies sauteurs : Buggys rebondissant dans les aires.
  • Les Grenouilles : Attraction de type Jump Around, thématisée avec des grenouilles
  • Le Valador : Système de chaises volantes élancées par la vitesse du manège situé au milieu.
  • Les Trampolines : une dizaine de trampolines s'offre aux enfants qui souhaitent se défouler.
  • Le P'tit Poussin : Manège d'antan composé d'un biplan, d'une montgolfière et de motos.
  • Le Rio Grande : Rio Grande Train de Zamperla, ouvert en 2014

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Papéa Express

Attractions aquatiques[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

Sur place, plusieurs snacks et buvettes proposent des produits de restauration rapide (sandwiches, frites, glaces, gaufres, crêpes…). Le parc est également équipé de zones ombragées avec tables et bancs pour déjeuner ou pique-niquer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Papéa Parc », sur www.familiscope.fr (consulté le 14 septembre 2010)
  2. (fr) « Papéa Parc », sur www.ville-yvreleveque.fr (consulté le 14 septembre 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]