Papara (Tahiti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papara.
Papara
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Polynésie française
Subdivision Îles du Vent
Île Tahiti
Maire
Mandat
Bruno Sandras
2014-2020
Code postal 98712
Code commune 98734
Démographie
Population
municipale
11 143 hab. (2012)
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 17° 45′ 30″ S 149° 30′ 30″ O / -17.758333, -149.508333 ()17° 45′ 30″ Sud 149° 30′ 30″ Ouest / -17.758333, -149.508333 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 1 638 m
Superficie 93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte administrative de Polynésie française
City locator 14.svg
Papara

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte topographique de Polynésie française
City locator 14.svg
Papara

Papara est une commune de la Polynésie française du littoral sud-sud-ouest de Tahiti.

Géographie[modifier | modifier le code]

En rouge le territoire communal de Papara.

La commune de Papara possède le plus long littoral de Tahiti (plus d’une dizaine de kilomètres), et l’un des plus étendu territoire ; elle a aussi l’une des densités les plus faibles de l’île.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Papara, signifie mur de maturité, pa-para.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Bruno Sandras UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 11 143 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1971. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1971 1977 1983 1988 1996 2002 2007 2012
2 466 3 526 4 788 6 199 7 934 9 523 10 615 11 143
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2]98734)
Histogramme de l'évolution démographique


Sports[modifier | modifier le code]

  • Le golf Olivier Bréaud (le seul de Tahiti ; depuis 2008, un second a ouvert sur l’île sœur de Moorea)

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L’antique Marae de Mahaiatea, un édifice immense, véritable pyramide, bâtie par les Teva, haute de 15 mètres, et s’étendant sur plus d’un hectare
  • Le Pape Mato, une source d’eau pure, fraîche et limpide comme du cristal, célèbre à Tahiti
  • La plage de Taharuu
  • Le lagon de Papara
  • La cascade Opiriroa
  • La rivière Mateoro
  • Taharuu, la deuxième rivière de Tahiti, qui débouche sur une plage immense
  • Église des Saints des derniers jours (Mormons)
  • Église des Adventiste du septième jour
  • Église de l’Église évangélique de Polynésie
  • Église catholique romaine Saint-Michel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 1996, 2002, 2007