Paolo da San Leocadio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paolo da San Leocadio (Reggio Emilia, 10 septembre 1447 – v. 1520) est un peintre italien de la seconde moitié du XVe et du début du XVIe siècle considéré, par sa large activité en Espagne, comme faisant partie de la Renaissance espagnole (dit Siècle d'or espagnol).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ange musicien - Cathédrale de Valence.

Quatrième fils de Pietro Lazzaro da San Leocadio originaire de San Valentino de Castellarano, sa présence à Reggio fin 1458 est attestée quand il a 11 ans.

Parti à Ferrare, il se forme après de Bono da Ferrara et de Ercole de Roberti et subit les influences d'Andrea Mantegna, de Cosmè Tura et de Francesco del Cossa.

En 1472, il suit à Ostie le jeune et puissant cardinal Rodrigo Borgia, futur pape Alexandre VI, et commence son activité artistique à Valence où on trouve ses œuvres les plus importantes, parmi lesquelles citons les fresques de la Cathédrale de Valence[1] représentant des scènes bibliques de La Vie de la Vierge, première œuvre de la Renaissance en Espagne, et les Anges musiciens, reconnu comme son chef-d'œuvre, toutes œuvres attribuées et confirmées par des documents présents dans les archives de la cathédrale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vergine della Grazia, église de San Miguel à Enguera, province de Valence
  • San Michele, musée diocésain de Valence,
  • la Virgen del Caballero de Montesa, musée du Prado, Madrid
  • La Sacra Conversazione, National Gallery, Londres

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. découvertes seulement en 2004 au cours de travaux de restauration qui ont nécessité le déplacement d'une superstructure baroque de voûte qui les cachait

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :