Panzaleo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panzaleo
Pays Équateur
Région Andes
Classification par famille

Le panzaleo est une langue amérindienne isolée parlée en Équateur, à l'époque de la colonisation espagnole.

Extension géographique[modifier | modifier le code]

Le panzaleo était parlé de Quito à Mocha, dans les provinces de Cotopaxi, Tungurahua et dans le Sud de la province de Pichincha[1].

Histoire de la langue[modifier | modifier le code]

La langue est éteinte depuis longtemps. Les Panzaleos ont peut-être été les premiers Indiens des hautes terres écuadoriennes à être quechuanisés[1].

L'étude de la toponymie locale permet d'identifier des terminaisons régulières dans les noms de lieux, tels que -lagua, -ragua, comme dans Tunguragua, ou -leo, -aló, -haló [1].

Classification[modifier | modifier le code]

Le panzaleo est considéré comme un isolat linguistique, ou plus exactement comme une langue non classée[2]. Loukotka (1968) en fait une langue apparentée au páez. Une hypothèse, qui ne reposant que sur des éléments fragiles, est peu crédible pour Adelaar[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Adelaar, 2004, p. 394.
  2. Adelaar, 2004, p. 619.
  3. Adelaar, 2004, p. 395.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Willem F. H. ; et Muysken, Pieter C. ; The Languages of the Andes, Cambridge Language Surveys, Cambridge, Cambridge University Press, 2004 (Édition revue, 2007) (ISBN 978-0-521-36831-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]