Panurge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panurge (homonymie).

Panurge (du grec ancien Πανοῦργος / Panoûrgos signifiant « Celui qui sait tout faire ») est l'un des personnages de François Rabelais, ami du géant Pantagruel.

Escroc, menteur, faux médecin, il est le faire-valoir de Pantagruel, mais lui vole la vedette dans le Tiers Livre, où Panurge s'interroge sur la nécessité du mariage.

Parmi ses hauts faits, le plus célèbre (dans le Quart Livre) reste d'avoir jeté un mouton d'un bateau, afin que le reste du troupeau se jette à la mer. De là est issue l'expression « mouton de Panurge ».

Lors de leur première rencontre, Panurge demande l'aumône à Pantagruel en lanternois, antipodien, italien, anglais, basque, bas-breton, vieux néerlandais, espagnol, danois, hébreu, grec, latin et en bas-allemand, puis en français. Le discours grec fut retranscrit en caractères grecs par Fleury de Lécluse, ce qui permet de noter son accentuation et de rectifier des erreurs présentes dans sa romanisation :

Δεσπότα τοίνυν πανάγαθε ! διὰ τί σύ μοι οὐκ ἀρτοδοτεῖς ὁρᾷς γὰρ λιμῷ
ἀναλισκόμενον ἐμὲ ἀθλίως, καὶ ἐν τῷ μεταξὺ ἐμὲ οὐκ ἐλεεῖς οὐδαμῶς,
ζητεῖς δὲ παρ’ ἐμοῦ ἃ οὐ χρή - καὶ ὅμως φιλόλογοι πάντες ὁμολογοῦσι
τότε λόγους τε καὶ ῥήματα περιττὰ ὑπάρχειν, ὁπότε πρᾶγμα αὐτὸ πᾶσι
δῆλον ἐστί - ἔνθα γὰρ ἀναγκαῖοι μόνον λόγοι εἰσίν, ἵνα πράγματα (ὥν περί
ἀμφισϐητοῦμεν) μὴ προσφόρως ἐπιφαίνεται.


Despóta toínun panágathe ! dià tí sú moi ouk artodoteîs horâis gàr limỗi
analiskómenon emè athlíôs, kaì en tỗi metaxù emè ouk eleîs oudamỗs,
zêteîs dè par’ emoû hà ou khrế - kaì homôs philólogoi pántes homologoûsi
tóte lógous te kaì rhếmata perittà hupárkhein, hopóte prâgma autò pâsi
dễlon estí - éntha gàr anagkaîoi mónon lógoi eisín, hína prágmata (hồn perí
amphisbêtoûmen) mề prosphórôs epiphaínetai.