Pantsir S-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Système Pantsir sur un camion KamAZ-6560.
Détail de la tourelle.
Missile 57E6 tiré par le Pantsir.

Le Pantsir (en russe : carapace, Code OTAN SA-22 Greyhound) est un système antiaérien de courte à moyenne portée fabriqué par le complexe militaro-industriel de la Russie.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier prototype est construit en 1994 et le premier opérateur à partir de 2003 sont les Émirats arabes unis.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le cœur du système est constitué de la tourelle qui porte le radar à antenne à balayage électronique, les canons antiaériens et les conteneurs lance-missiles. Il a d'abord été monté sur un châssis de BMP-2 et ne possédait pas de systèmes aussi évolués que la version actuelle montée sur un châssis à roues KamAz-6350.

Le système comprend plusieurs éléments :

  • Une cabine blindée destinée au contrôle
  • Une case à équipement également blindée
  • La tourelle comportant deux canons indépendants de 30mm, quatre blocs de 3 conteneurs et l'équipement radar et optronique également indépendants.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Pantsir peut faire feu en roulant à vitesse réduite, mais il est doté de vérins qui le stabilisent pour le tir aux canons. Ceux-ci sont des 2A42M, qui équipent également le Tunguska. Les missiles sont des 57E6 d'un poids de 74,5kg au lancement, leurs portée est de 20km et l'altitude de 15 à 15 000 m.

En service[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Algérie Algérie 38 systèmes entièrement livrés en vertu d'un contrat signé en 2006 d'une valeur de 500 millions de dollars[1].
  • Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis 50 systèmes livrés pour un contrat de 734 millions de dollars signé en 2000[2].
  • Drapeau de l'Irak Irak 48 systèmes commandés en 2012, livraison à partir d'octobre 2013 [3].
  • Drapeau de la Syrie Syrie 36 à 50 en commande, contrat signé en 2006 dans le cadre d'un contrat global d'une valeur d'environ 1 milliard de US$. Les livraisons ont commencé en juin 2007. "Jane's Defence Weekly" a indiqué en mai 2007 que 50 systèmes ont été commandés par Damas, et qu'au moins 10 de ces Pantsir-S1 seront envoyés en Iran à la fin de 2008. Selon "Jane's Defence Weekly", l'Iran serait le principal bailleur de fonds de cette commande, et paierait la Syrie pour son rôle d'intermédiaire. Ces livraisons ont été niées catégoriquement par de nombreux officiels russes de haut rang, y compris le vice-premier ministre Sergei Ivanov.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :