Pantothénate kinase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les pantothénates kinases (PanK; CoaA) sont des enzymes catalysant la phosphorylation du pantothénate (base conjuguée de l'acide pantothénique ou vitamine B5). Il s'agit de la première étape du processus de biosynthèse du coenzyme A. Sont connus à ce jour quatre paralogues de l'enzyme, chacun pouvant avoir plusieurs isoformes (voir tableau ci-dessous). Des mutations du gène PANK2 sont responsables de cas assez rares de neurodégénerescence associée à la pantothénate kinase[1].

Réaction catalysée[modifier | modifier le code]

Pantothénatz + ATP  \rightleftharpoons  Phosphopantothénate + ADP

Le (R)-pantothénate est transformé en 4'-(R)-phosphopantothénate et vice-versa

Régulation[modifier | modifier le code]

Les différents paralogues sont régulés selon des mécanismes différents. Alors que l'enzyme hPanK1 est inhibée par la présence de l'acétyl-CoA, l'enzyme hPanK3 l'est par des dérivés à longue chaine du CoA[2],[3]

Enzymes chez l'homme[modifier | modifier le code]

Gène (HGNC) Proteine (UniProt) Isoformes Compartiment cellulaire Organe
PANK1  : Q8TE04 4 cytosol Isoforme 1:: cerveau, cœur, reins, foie, muscles squelettiques, testicules.
PANK2  : Q9BZ23 3 mitochondries omniprésent
PANK3  : Q9H999 1 cytosol foie
PANK4  : Q9NVE7 1 cytosol omniprésent, en particulier dans les muscles


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UniProt : Q9BZ23
  2. (en) Zhang YM, Rock CO, Jackowski S, « Feedback regulation of murine pantothenate kinase 3 by coenzyme A and coenzyme A thioesters », J. Biol. Chem., vol. 280, no 38,‎ septembre 2005, p. 32594–601 (PMID 16040613, DOI 10.1074/jbc.M506275200)
  3. (en) Leonardi R, Zhang YM, Lykidis A, Rock CO, Jackowski S, « Localization and regulation of mouse pantothenate kinase 2 », FEBS Lett., vol. 581, no 24,‎ octobre 2007, p. 4639–44 (PMID 17825826, PMCID 2034339, DOI 10.1016/j.febslet.2007.08.056)