Pantalon à pattes d’éléphant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pantalon à pattes d'éléphant populaire dans les années 1970

Le pantalon patte d'éléphant, pantalon patte d'eph, ou simplement pantalon à jambes sont un type de réduction importante des genoux vers le bas. Ils sont aussi appelés pantalons à pattes (à partir de leurs anglaise Bell-bottoms), ou pantalons twist.

Histoire[modifier | modifier le code]

Marins en uniforme, 1854

Les origines précises des pattes d'éléphant sont incertaines. Au début du XIXe siècle, un pantalon très large se terminant par une cloche a commencé à être porté par les marines des États-Unis. Dans la chanson "Belleville-Ménilmontant", créée en 1892, Aristide Bruant évoque des pantalons "minces des g'noux et larges des pattes". Dans une chanson de Mistinguett "c'est chic les longs pantalons" enregistrée le 17 septembre 1926, Mistinguett utilise l'expression "les pattes d'éléphant", pantalons à la mode dans les années 1920. Beaucoup de vêtements des années 1920, comme certaines couleurs vont redevenir à la mode dans les années soixante et soixante-dix comme ces fameux pantalons à "pattes d'éléphant".

Les pattes d'éléphant sont redevenues à la mode pour les femmes au milieu des années 1960 en Europe et en Amérique ; puis de la fin des années 1960 à l'ensemble des années 1970, tant pour les hommes que pour les femmes[1]. En 1967, ils sont passés de la haute-couture au mouvement hippie de la contre-culture, avec love beads, lunettes de grand-mère et tie-dye shirts, et même mentionnés dans la musique populaire, tels que Bell Bottom Blues par le groupe de blues rock Derek and the Dominos dans les années soixante-dix, ils ont déménagé dans le courant dominant[1]. Sonny and Cher a contribué à populariser les pattes d'éléphant aux États-Unis en les portant dans leur show populaire de télévision. Toutefois, ils peuvent être vus aussi tôt que 1964, dans le film de concert The T.A.M.I. Show, porté ("flares" blancs avec un baby doll en haut) par un jeune Toni Basil, qui était à l'époque un gogo dancer.

Les pattes d'éléphant étaient ressuscitées dans les années 1990. Les pattes d'éléphant du années 1960 et 70 peuvent généralement être distinguée du torche ou d'un pantalon boot-cut des années 1990 par l'étroitesse du genou.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cobb, Nathan, "Bell-bottoms back, but the thrill is gone." The Boston Globe (19 juillet, 1993).