Pantagruel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Pantagruel (journal).
Pantagruel au berceau

Pantagruel est le premier livre de François Rabelais publié en 1532, et dont le titre complet est Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel Roi des Dipsodes, fils du Grand Géant Gargantua. Le personnage éponyme du livre, le géant Pantagruel, apparaît également dans Le Tiers Livre, Le Quart Livre et Le Cinquième Livre.

Devant le succès de Pantagruel, l’auteur signe en 1534 un deuxième roman, Gargantua. Il publie ces deux œuvres sous le pseudonyme d’Alcofribas Nasier (anagramme de François Rabelais)[1].

Rabelais a mis tout son talent au service du rire et de l’ouverture d’esprit. Pantagruel, le fils de Gargantua et Badebec (qui trépasse en mettant Pantagruel au monde), est le héros, géant, de cette farce éclairée qui oppose le Moyen Âge obscurantiste et l’extension des savoirs de la Renaissance.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le groupe de rock progressif britannique Gentle Giant évoque Pantagruel dans ses titres intitulés « Pantagruel's nativity » (1971) et « The advent of Panurge » (1972).

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Un savant médecin ne pouvait inscrire son nom sur la couverture d'un ouvrage si peu sérieux." (Jacques Boulenger, Introduction à l'édition des Œuvres complètes de Rabelais, Bibliothèque de la Pléiade, 1941.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]