Panographie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panographie de la tour Eiffel à Paris, en France.

La panographie est une technique photographique consistant à composer une image à l'aide de plusieurs photographies se chevauchant.

Technique[modifier | modifier le code]

Une panographie superpose plusieurs photographies de taille plus petite, de façon à reconstituer un sujet. Les photographies individuelles n'ont pas forcément besoin d'être de respecter la même perspective, la même orientation, la même dimension ou les mêmes paramètres de prise de vue (exposition, etc.). Elles sont ensuite assemblées, manuellement ou à l'aide d'un logiciel d'édition d'images.

Les panographies ressemblent souvent à des vues grand angle ou panoramiques. Elles en diffèrent par l'absence de correction des chevauchements : les différentes photos ne sont pas forcément alignées entre elles et les ruptures sont visibles. Les bords de l'image finale sont généralement laissés bruts.

La technique se rapproche du collage.

Historique[modifier | modifier le code]

David Hockney est un pionnier de cette technique photographique, dans les années 1970 et 1980. Il appelait ses compositions des joiners[1].

Le photographe suédois Jacob Felländer utilise également ce procédé.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Joyce, Hockney on Photography: Conversations with Paul Joyce, Harmony Books,‎ 1988 (ISBN 978-0224024846)