Panneau de signalisation directionnelle permanente en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrières de deux panneaux de signalisation directionnelle français. L'un porte la mention D2 59 et a été fabriqué en 1996, l'autre porte la mention D1 23 et a été fabriqué en 1988.
Arrière d'un panneau de signalisation directionnelle français, posé sur portique. Il porte la mention D3.
À l'arrière de ces panneaux de signalisation directionnelle, ont été apposés des codes D1, D2 et D3, correspondant à des sous-catégories de la catégorie SD.

On désigne par « panneau de Signalisation Directionnelle Permanente » tout panneau utilisé en signalisation directionnelle permanente de type C, D, E, EB, F et H.

Un tel panneau est dit appartenir à la catégorie SD[1].

On distingue également les catégories :

Les types de panneaux concernés[modifier | modifier le code]

Les types de panneaux relevant de cette catégorie sont donc les suivants :

3 sous-catégories[modifier | modifier le code]

La catégorie SD est elle-même subdivisée en trois sous-catégories :

Sous-catégorie
SD1
longueur inférieure ou égale à 2,50 m sur accotement
Hauteur au-dessus du sol : 1m
L < 1,20 m : un support centré
longueur inférieure ou égale à 2,50 m sur accotement
Hauteur au-dessus du sol : 1m
L > 1,20 m : deux supports
SD2
Longueur au plus égale à 3,50 m sur accotement
Hauteur au-dessus du sol : entre 2 m et 2,5 m
placés sur un support de type «mât» centré ou décentré
SD3
Longueur supérieure à 2,50 m, sur accotement
Sur plusieurs supports de hauteur au-dessus du sol : > 1m
Longueur supérieure à 2,50 m, sur accotement
Sur haut mât, portique, potence ou ouvrage d’art

Notes[modifier | modifier le code]

  1. cf. Norme XP P 98-501 « Signalisation routière verticale - Généralités » - Mars 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]