Pankstraße (métro de Berlin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-Bahn.svg Pankstraße
Le quai
Le quai
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Arrondissement Mitte
Quartier Gesundbrunnen
Coordonnées
géographiques
52° 33′ 08″ N 13° 22′ 53″ E / 52.55227, 13.3814752° 33′ 08″ Nord 13° 22′ 53″ Est / 52.55227, 13.38147  

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
 Pankstraße
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
souterraine
Voies 2
Quais 1 quai central
Bouches 2
Accessibilité non
Zone B
Historique
Mise en service 5 octobre 1977
Gestion et exploitation
Exploitant Berliner Verkehrsbetriebe
Code de la station Pk
Ligne(s) Berlin U8.svg
Correspondances
Autobus M27
Ligne U8
Précédent Osloer Straße
795 m
vers Wittenau
Gesundbrunnen
614 m
vers Hermannstraße
Suivant

Pankstraße est une station du métro de Berlin à Berlin-Gesundbrunnen, desservie par la ligne U8. Elle se situe sous la Badstraße. Ses deux uniques bouches donnent au nord sur la Prinzenallee et non au sud sur la Pankstraße. À proximité se tient l'église Saint-Paul. La station ne dispose pas d'ascenseur. Elle devrait s'en doter d'ici 2016[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les travaux de construction débutent en septembre 1973 et la station a été mise en service le 5 octobre 1977 comme prolongement de la ligne U8 vers Osloer Straße[2]. Les murs ont été couverts de dallage marron et les piliers sont plaqués aluminium.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Refuge[modifier | modifier le code]

Signalétique pour l'entrée du refuge.

La station a la particularité de disposer d'une pièce refuge en cas de guerre ou de catastrophe naturelle. La pièce est munie d'une cuisine, de toilettes et d'une aération filtrée. 3 339 personnes peuvent y trouver refuge. Même si la pièce est propriété de la BVG, elle a été financée par le ministère fédéral des Finances[3]. Il est possible de visiter le refuge dans les tournées touristiques[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Abgeordnetenhaus Berlin, « Drucksache 17/11609 », sur www.parlament-berlin.de,‎ 25 juin 2013 ([PDF] 156 Ko)
  2. (de) « Die Pankstraßen-Strecke », sur www.berliner-untergrundbahn.de
  3. (de) Abgeordnetenhaus Berlin, « Kleine Anfrage des Abgeordneten Philipp Magalski (PIRATEN), Drucksache 17/12984 », sur www.parlament-berlin.de,‎ 12 décembre 2013 ([PDF] 159 Ko)
  4. (de) Uta Keseling, « Was Dietmar Arnold unter Berlin sucht », sur www.morgenpost.de,‎ 23 mars 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]