Panique dans la rue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Panique dans la rue

alt=Description de l'image Kazan's Panic in the Street trailer screenshot (25).jpg.
Titre original Panic in the Streets
Réalisation Elia Kazan
Scénario Richard Murphy
Daniel Fuchs (Adaptation)
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1950
Durée 96 minutes (1 h 36)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kazan's Panic in the Street trailer screenshot (22).jpg
Kazan's Panic in the Street trailer screenshot (23).jpg
Kazan's Panic in the Street trailer screenshot (24).jpg

Panique dans la rue (Panic in the Streets) est un film américain réalisé par Elia Kazan, sorti en 1950.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kochak, un émigré venant d'arriver clandestinement par bateau à la Nouvelle-Orléans, est assassiné par ses partenaires de poker alors qu'il venait d'empocher la mise et souhaitait se retirer, ne se sentant pas bien. Le lendemain, la police découvre son corps. L'affaire, d'apparence banale, prend des proportions inattendues lorsque l'autopsie révèle qu'il était atteint de la peste pulmonaire (pneumonique). Le Dr Reed, représentant du service sanitaire, et le capitaine Warren vont effectuer une course contre la montre pour retrouver les personnes ayant pu être en contact avec Kochak, en particulier ses assassins, avant que l'épidémie devienne incontrôlable...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Cascades 

Jack N. Young

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film est tourné en décor naturel à la Nouvelle-Orléans. Kazan innove dans ce film puisque les dialogues et détails du film sont débattus quotidiennement en équipe et éventuellement modifiés selon les exigences du tournage.

Il emploie pour la première fois la technique du plan-séquence dans ce film et laisse large latitude au jeu d'acteur. Ce film est un film policier mais bouleverse les codes du policier classique puisque la victime est atteinte de la peste bubonique et que les arrestations ont été dictées par des raisons sanitaires, les malades étant traqués et arrêtés, de peur qu'ils ne contaminent toute la ville.

Ce film noir mélange le style du film policier et celui du film documentaire. Il a été tourné en 1950, année durant laquelle la chasse au sorcières bat son plein et si on prend un peu de recul en mettant en parallèle les évènements de l'époque et l'intrigue du film, celle-ci devient ambigüe. L'intrigue peut sembler simple au premier abord et prise au premier degré : des gangsters sont atteints de la peste et il faut protéger les citoyens de la ville en empêchant la maladie de se propager. Il y a cependant un second degré et une ambiguïté dans ce film.

La peste comme métaphore du communisme[modifier | modifier le code]

Kazan y délivre un message ici concernant le film qui peut-être interprété comme une parabole sur le communisme. La maladie serait une représentation du mouvement communisme, il faudrait tout faire pour la combattre, enrayer le fléau, empêcher qu'il n'envahisse la ville, et par extension le pays. Cela renvoie au passé de délateur de Kazan qui a dénoncé nombre de cinéastes communistes durant la chasse aux sorcières, dont Dalton Trumbo.

Il est possible de trouver une corrélation entre ce film et le roman d'Albert Camus, La Peste. En effet, les deux artistes utilisent le même procédé pour désigner chacun un mouvement politique. Cependant, au delà du procédé d'utiliser la peste pour désigner le communisme ou le nazisme, Kazan cherchant à montrer la menace grandissante du communisme qui risque d'envahir le pays, Camus montrant les effets du nazisme sur le pays déjà envahi.

Liens externes[modifier | modifier le code]