Pandémie (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pandémie (homonymie).
Pandémie
jeu de société
{{{licence}}}
Auteur Matt Leacock
Illustrateur Joshua Cappel
Éditeur
Gamme
Filosofia
Jeu pour tous
Date de 1re édition 2008
Mécanisme Coopératif
Thème Santé
Joueur(s) 2 à 4 (5 avec extension)
Âge à partir de 10 ans
Durée annoncée 45 min
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Oui

Pandémie est un jeu de société créé par Matt Leacock en 2008 et édité par Filosofia.

C'est un jeu coopératif, tous les joueurs jouent ensemble contre le jeu.

Principe général[modifier | modifier le code]

Réussir à contrer la progression de la maladie dans le monde entier en trouvant des remèdes.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

But du jeu[modifier | modifier le code]

Les joueurs doivent user de leur force (spécifique) pour lutter contre la progression de 4 maladies à travers le monde.

Matériel[modifier | modifier le code]

  • 1 plateau de jeu
  • 5 pions
  • 6 Station de recherche
  • 96 cubes Maladie
  • 59 cartes Joueur
  • 5 cartes Rôle
  • 48 cartes Propagation
  • 1 marqueur Vitesse de propagation
  • 4 marqueurs Remède
  • 1 marqueur Éclosion
  • 1 règle
  • 4 cartes Aide de jeu

Rôles des personnages[modifier | modifier le code]

Les cinq rôles du jeu :

  • médecin : peut enlever tous les cubes d'une même couleur sur la ville où il se trouve contre un point d'action. Si un remède à une maladie a été trouvé, le médecin enlève automatiquement tous les cubes de cette maladie se trouvant dans les villes par lesquelles il passe. Cette compétence ne coûte pas d'action et est appliquée en permanence, même pendant la phase propagation et le tour des autres joueurs.
  • chercheur : Peut donner n'importe quelle carte à un joueur situé sur la même case que lui.
  • scientifique : peut créer un vaccin contre seulement 4 cartes (au lieu de 5)
  • expert aux opérations  : peut créer un centre où qu'il se trouve sans utiliser de carte
  • répartiteur : peut déplacer les autres joueurs pendant son tour comme son propre pion, en utilisant les actions de base. Il peut aussi, pour une action, déplacer un pion dans une autre ville contenant un autre pion.

Mise en place[modifier | modifier le code]

Les villes[modifier | modifier le code]

Le plateau est constitué de villes de différentes couleurs, celles-ci indiquant par quelles maladie elles sont susceptibles d'êtres contaminées. Les villes reliées entre elles par des lignes rouges sont dites adjacentes. Certaines partent à gauche ou à droite du plateau pour relier des villes se situant à l'opposé. Chaque ville à son équivalent (unique) dans la pioche propagation et dans la pioche joueur. les villes de la pioche joueur constitueront la majorité de vos cartes et seront indispensables pour se déplacer, construire des stations de recherche et découvrir des remèdes.

Assignation des rôles et distribution des cartes[modifier | modifier le code]

Les joueurs tirent l'un après l'autre une carte rôle (le mot « rôle » est inscrit au dos) dans le paquet présenté face cachée.
Après un mélange de la pioche « joueur », sont distribuées aux joueurs leurs mains de départ :

  • Pour 2 joueurs : 4 cartes/joueur
  • Pour 3 joueurs : 3 cartes/joueur
  • Pour 4 joueurs : 2 cartes/joueur
  • Pour 5 joueurs : 2 cartes/joueur (uniquement avec l'extension « au seuil de la catastrophe »)

Ajustement de la difficulté[modifier | modifier le code]

La difficulté du jeu dépendra du nombre de carte « épidémie » présentes dans la pioche joueurs. Sont définis trois niveaux de difficulté :

  • Novice (4 épidémies)
  • Normal (5 épidémies)
  • Expert (6 épidémies)
  • Légendaire (7 épidémies, uniquement avec l'extension « au seuil de la catastrophe »)

Afin de répartir les cartes dans la pioches, on procède ainsi :

  • On répartit la pioche en un nombre (selon le niveau choisi) de tas les plus égaux possibles
  • On place au-dessus de chacun de ces tas une carte « épidémie »
  • On mélange chacun des tas
  • On empile ces tas pour en faire la pioche joueurs

Initialisation des indicateurs[modifier | modifier le code]

Les cartes avec un dos vert sont les cartes « propagateur ». Elles sont placées en tas face cachée sur l'emplacement propagateur en haut à gauche du plateau de jeu.

Les jetons « remède » sont placés au-dessus de leurs emplacements, face « fiole » visible.

Le jeton « éclosion » (portant le signe de danger biologique) est placé sur le zéro de la jauge d’éclosions à gauche du plateau de jeu.

Le jeton « vitesse de propagation » (un point entouré de 4 flèches vers l' extérieur) est placé sur la case a l’extrême gauche de la jauge vitesse de propagation (sous la pioche « propagateur »).

Mise en place des foyers d'infection[modifier | modifier le code]

Un joueur tire une première série de trois cartes et place sur chacune des villes correspondantes un tas de 3 cubes « maladie » de la couleur correspondante.

Il recommence l’opération avec une nouvelle série de 3 cartes mais en ne posant que 2 cubes maladie sur chaque ville Et une dernière série qui avec un seul cube sur chaque ville

Installation de la base de départ[modifier | modifier le code]

Dans la règle officielle, le point de départ ne change jamais et reste Atlanta (États-Unis).

Cependant, il peut être intéressant de tirer au sort dans la pioche propagateur la ville dans laquelle les joueurs commenceront. Une fois la ville de départ définie, on y place une station de recherche et l' ensemble des pions des joueurs.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Une fois le jeu mis en place, chacun regarde la population des cartes ville de sa main. Le joueur qui a la plus grande population commence la partie.

Composition d'un tour de jeu[modifier | modifier le code]

Le tour de jeu se décompose en 3 phases :

  • Réalisation de 4 actions
  • Pioche de 2 cartes et défausse si la main dépasse les 7 cartes
  • Propagation

Actions de base et actions avancées[modifier | modifier le code]

Actions de base :

  • déplacement voiturier : le joueur peut se déplacer vers une ville adjacente à celle dans laquelle il se trouve,
  • vol nolisé : le joueur peut se rendre dans n'importe quelle ville du plateau de jeu a condition de se défausser de la carte représentant la ville de départ,
  • vol direct : le joueur peut se déplacer dans la ville dont il vient de défausser la carte,
  • navette : le joueur peut déplacer son pion d'une ville a l'autre, quelle que soit la distance qui les sépare, pourvu qu'elles soient toutes deux munies d'une station de recherche.

Actions avancées :

  • construire une station de recherche : un joueur peut construire une station de recherche dans la ville où il se trouve à condition de se défausser de la carte correspondante,
  • soigner : un joueur peut ôter un cube maladie d'une ville pour une action. Si le remède correspondant est découvert, la totalité des cubes d'une même couleur de la ville qu'il soigne,
  • découvrir un remède : le joueur doit se trouver sur une station de recherche et défausser 5 cartes de la même couleur pour découvrir le remède correspondant,
  • partager les connaissances : deux joueurs doivent se trouver sur la même ville pour échanger la carte correspondante à cette ville.

Carte épidémie[modifier | modifier le code]

Il se peut que durant la phase de pioche, un joueur pioche une carte épidémie.

Cette carte doit être jouée immédiatement :

  • avancer le marqueur vitesse de propagation de un sur sa jauge,
  • prendre la carte se trouvant en dessous de la pioche propagation et ajouter 3 cubes maladie sur la ville correspondante,
  • mélanger la défausse propagation et la replacer sur le dessus de la pioche propagation.

Éclosions[modifier | modifier le code]

Une éclosion est lancée si une ville accumule plus de 3 cubes de la même couleur. Elle consiste en une diffusion de la maladie dans toutes les villes alentour : rajouter un cube de la couleur correspondante à la maladie qui a éclot dans toutes les villes adjacentes. Si une des villes adjacentes a déjà 3 cubes et en récupère un 4ème, elle éclot à son tour. Des réactions en chaines sont possibles, mais une ville ne peut pas subir deux fois une éclosion durant la même réaction en chaîne. Pour chaque éclosion, avancer le marqueur éclosion de un.

Rôle de propagateur[modifier | modifier le code]

À la fin de son tour, chaque joueur est obligé (sauf évènement spécial « nuit tranquille ») de jouer le rôle du propagateur. Pour cela, il pioche le nombre de carte indiqué par le jeton « vitesse de propagation » et ajoute une cube maladie sur chacune des villes représentées sur les cartes tirées.

Événements spéciaux[modifier | modifier le code]

En ajoutant 2 cartes à votre main après avoir joué vos actions, il se peut que vous piochez un événement spécial. Ceux-ci peuvent être joués absolument à tout moment et ne coûtent pas d'action. Ils sont au nombre de cinq :

  • par une nuit tranquille: le prochain joueur qui devra piocher les cartes propagations n'aura pas à le faire.
  • pont aérien: prenez un pion et déplacez-le dans la ville de votre choix.
  • population résiliente: prenez une carte de la défausse propagation et retirez-là définitivement du jeu (cette carte ne pourra donc plus jamais être piochée et la ville correspondante ne sera plus infectée).
  • prévisions: regardez les six cartes du dessus de la pioche propagation, mettez-les dans l'ordre que vous voulez puis replacez-les sur la pioche.
  • subventions publiques: placez une station de recherche, gratuitement, sur la ville de votre choix.

Éradication d'une maladie[modifier | modifier le code]

Si vous avez découvert le remède à une maladie et que vous avez enlevé absolument tous les cubes de cette maladie du plateau, alors cette maladie est éradiquée. Toutes les cartes « propagations » de la couleur de cette maladie tirées seront alors ignorées.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

La partie est gagnée par tous les joueurs, si les quatre remèdes sont trouvés.

La partie est perdue si une des conditions suivantes est remplie :

  • il y a eu plus de huit éclosions (ou foyers d'infection)
  • il n'y a plus de cartes pioche
  • il n'y a plus de cubes d'une maladie alors qu'il faut en placer sur la carte

Extension[modifier | modifier le code]

  • Pandémie  : Au seuil de la catastrophe - 2009 - Ajoute la possibilité de jouer jusqu'à 5, 6 nouveaux rôles, une nouvelle maladie, huit nouveaux événements et 3 défis (dont l'introduction d'un bio-terroriste et d'une mutation). L'extension contient des boîtes de Petri dans lesquelles les cubes « maladie » peuvent être rangés.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]