Palmer Cox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Palmer Cox

Description de cette image, également commentée ci-après

Palmer Cox

Activités écrivain, poète, illustrateur
Naissance 28 avril 1840
Granby (Québec) (Canada)
Décès 24 juillet 1924 (à 84 ans)
Granby (Québec) (Canada)
Langue d'écriture anglais

Palmer Cox (28 avril 1840 - 24 juillet 1924) était un écrivain et illustrateur canadien, particulièrement célèbre pour ses recueils de vers humoristiques et ses comic strips à propos de malicieuses, mais gentilles, créatures de contes de fées, les brownies. Ses dessins furent publiés en plusieurs livres, comme The Brownies, Their Book (1897). Par suite de la popularité des brownies de Cox, l'un des premiers appareils photos populaires de Kodak fut l'Eastman Kodak Brownie Caméra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Palmer Cox est né à Granby, au Québec, de Michael Cox et Sarah Miller Cox, et devint charpentier et constructeur d'automobiles. Il déménagea à San Francisco en passant par Panama en tant qu'employé de chemin de fer. Palmer Cox vécu à San Francisco de 1863 à 1875. À partir de 1874, il commença à étudier le dessin, et contribua à des revues illustrées telles que Golden Era et Alta California[1].

Après 1875, Cox habita New York (Pine View House, East Quogue, Long Island). À cette époque, il illustra fréquemment les éditoriaux de l'United States Tobacco Journal d'Oscar Hammerstein.

Les premières publications de brownies eurent lieu en 1879, mais ce n'est pas avant février 1881 que les créatures furent imprimées avec leur forme final, dans le magazine Wide Awake. En 1883, ses histoires de brownies furent publiées dans le St. Nicholas Magazine puis, au fur et à mesure que leur popularité augmentait, dans des publications telles que le Ladies' Home Journal[2].

Cox est mort dans sa maison, Brownie Castle, le 24 juillet 1924. Sa pierre tombale, décorée d'un brownie, porte l'inscription[3] : In creating the Brownies he bestowed a priceless heritage on childhood[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

L'un des brownies de Cox
  • Squibs of California (1874), republié sous le titre Comic Yarns (1887)
  • Hans Von Petter's Trip to Gotham (1878)
  • How Columbus Found America (1878)
  • That Stanley (1878)
  • Queer People, such as Goblins, Giants, Merry Men and Monarchs (1888)
  • Queer People with Paws and Claws (1888)
  • Queer People with Wings and Stings (1888)
  • The Brownies, Their Book (1887)
  • Another Brownie Book
  • The Brownies at Home (1893)
  • The Brownies Around the World (1894)
  • The Brownies Through the Union (1895)
  • The Brownies Abroad (1899)
  • The Brownies in the Philippines
  • The Brownie Clown in Brownie Town (comics[5] 1907)
  • The Brownie Primer
  • The Brownie Calendar
  • Palmer Cox's Brownies (pièce de théâtre)
  • The Brownies in Fairyland (paroles[6])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://lambiek.net/artists/c/cox-palmer.htm
  2. http://www.toonopedia.com/brownies.htm
  3. http://freemasonry.bcy.ca/brownies/cox_bio.html
  4. « En créant les Brownies, il légua un héritage sans prix à l'enfance »
  5. The Brownie Clown in Brownie Town
  6. Brownies on stage-Lyrics http://freemasonry.bcy.ca/brownies/fairyland01.html