Palladios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pallade

Palladios (en grec byzantin Παλλάδιος), né en Galatie vers 363 et mort à Aspuna vers 431, est un auteur chrétien, l'évêque de Hélènopolis de Bithynie entre 400 et 406, puis d'Aspuna en Galatie de 412 environ à sa mort.

Le soutien qu'il apporte à saint Jean Chrysostome, patriarche de Constantinople, lui vaut d'être exilé de Bithynie : il voyage alors en Égypte, Palestine, et peut-être jusqu'en Inde.

Il est l'auteur de l’Histoire lausiaque, nommée d'après son destinataire, le cubiculaire Lausos, sous Théodose II : cette histoire du monachisme égyptien, rédigée vers 419, allie la tradition biographique aux Apophtegmata Patrum. Elle remporte un grand succès : elle est traduite en latin par Rufin d'Aquilée et en copte. De passage à Bethléem il décrivit Jérôme de Stridon de manière peu élogieuse.

Il est également l'auteur de Dialogues sur la vie de saint Jean Chrysostome, vers 408, contenant son témoignage oculaire sur les péripéties de l'inique "déposition" (invalidée par Rome) dont a été victime saint Chrysostome dans le but de le démettre du trône patriarcal de Constantinople en 404. On lui attribue enfin un traité Sur les races d'Inde et les Brahmanes, décrivant le voyage qu'il fit peut-être en Inde.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Palladius: Historia Lausiaca – Die frühen Heiligen der Wüste, Jacques Laager (éd. et trad.), Manesse Verlag, Zürich 1987. Traduction du grec : Histoire lausiaque. Lausakion (420), Desclée de Brouwer, 1981.
  • CPG 6036-6038
  • Palladios: Dialogues I et II sur la vie de Jean Chrysostome, Éditions Le Cerf, collection Sources Chrétiennes n° 341-342.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford University Press,‎ 1991, 3 vols. (ISBN 0195046528), vol. 3, 1565, s. v. Palladios.