Palempore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un palempore (ou palampore) est une étoffe de coton teinte et peinte, de grande taille, fabriquée au XVIIIe siècle en Inde, notamment sur la Côte de Coromandel, à destination des marchés occidentaux[1].

Le mot vient du hindi palang qui signifie « lit » et du persan push qui veut dire « couvrir »[1].

Le palempore était utilisé comme couvre-lit (courtepointe)[1], parfois comme châle[2], mais surtout comme tenture murale[1].

Le motif décoratif le plus fréquent est l'arbre de vie. Les animaux, notamment les oiseaux, sont souvent représentés (paon, perdrix, coq, papillon, poisson, tortue, éléphant, crocodile, singe), alors que les scènes à personnages sont plus rares[1].

Très prisé, le palempore a contribué à la vogue des indiennes en Europe.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Fééries indiennes 2009, p. 12-13 (interviews et dossier de presse réalisés à l'occasion de l'exposition) [1]
  2. Le Dictionnaire encyclopédique usuel de 1858 (vol. 2) définit le mot comme « châle à fleurs que portent en Orient les personnes de haut rang » [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arvind Sinha, The politics of trade : Anglo-French commerce on the Coromandel Coast, 1763-1793, Manohar, New Delhi, 2002, 249 p. (ISBN 81-7304-419-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :