Palazzo San Giorgio (Gênes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palazzo San Giorgio.
Palazzo San Giorgio
Genova-Palazzo San Giorgio-DSCF7704.JPG

La façade du palais

Présentation
Style
Architecture Renaissance
Construction
Destination initiale
Destination actuelle
Bureau des autorités portuaires de Gênes
Géographie
Pays
Région
Ligurie
Ville
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Gênes

(Voir situation sur carte : Gênes)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Ligurie

(Voir situation sur carte : Ligurie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Italie du Nord

(Voir situation sur carte : Italie du Nord)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Gênes

(Voir situation sur carte : Gênes)
Point carte.svg

Le Palazzo San Giorgio (ou Palazzo delle Compere di San Giorgio) est un palais de la ville de Gênes en Italie, situé Piazza Caricamento dans le centre historique médiéval de la ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Construit en 1260 par l'architecte cistercien Oliverio sur ordre de Guglielmo Boccanegra, oncle de Simone Boccanegra, le premier doge de Gênes, les matériaux de sa construction proviennent de la démolition de l'ambassade vénitienne de Constantinople, obtenus de l'empereur byzantin Michel VIII pour l'aide génoise contre l'empire latin.

Le palais, prévu pour la création d'un centre civil et politique (palazzo del Capitano del Popolo), était destiné à élever la puissance temporelle du gouvernement de la république de Gênes en face de la puissance religieuse du clergé portée au Duomo di San Lorenzo.

En 1262, Guglielmo Boccanegra forcé à l'exil, le palais est transformé en prison et Marco Polo en fut un illustre résident où il dicta ses mémoires en 1296 à Rustichello de Pise qui devinrent Le Dévisement du monde aussi connu comme le Livre des Merveilles.

En 1408, le palais est devenu le siège de la banque Saint-Georges ou Office de Saint Georges.

En 1481-1482 Le peintre Carlo Braccesco orne les façaces de fresques en trompe-l'œil.

Le palais est agrandi en 1571 et ensuite plusieurs fois restauré.

Il est, depuis 1903, le bureau des autorités portuaires de Gênes. Situé à proximité du centre-ville, du vieux port et de l'Aquarium de Gênes, il ouvre périodiquement ses portes au public et reçoit des expositions sur l'histoire de la ville.

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]