Palazzo Ducale (Gênes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palazzo Ducale.
Palazzo Ducale
Façade sur la place Matteotti
Façade sur la place Matteotti
Présentation
Période ou style Néoclassique
Architecte Simone Cantoni
Date de construction Fin XIIIe siècle
Destination initiale Siège du gouvernement de la République de Gênes
Site web www.palazzoducale.genova.it
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Ligurie
Localité Gênes
Localisation
Coordonnées 44° 24′ 26″ N 8° 55′ 58″ E / 44.407136, 8.932742 ()44° 24′ 26″ Nord 8° 55′ 58″ Est / 44.407136, 8.932742 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Palazzo Ducale

Le Palazzo Ducale di Genova ou encore Pâxo est un palais, donnant sur la Piazza Matteotti de la ville de Gênes, qui a été pendant des siècles le Siège du gouvernement de la République de Gênes. Les doges de Gênes y résidèrent de 1339 à 1797.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1294, La république de Gênes possédait le Palais Fieschi, un édifice médiéval qui fut intégré à la construction du Palazzo Ducale lors de la domination économique et militaire génoise en Méditerranée suite aux batailles navales contre les Pisans (1284) et les Vénitiens (1298). Il a été bâti afin de montrer la puissance de Gênes.

Aux XIVe et XVe siècles le palais fut agrandi et restructuré, effaçant pratiquement l'ancien aspect médiéval, lui donnant un aspect majestueux lui permettant d'accueillir avantageusement les institutions la nouvelle république oligarchique génoise.

En 1591 l’architecte Andrea Ceresola, surnommé le Vannone, restructura de nouveau le palais et en fit un « édifice monumental ». De 1653 à 1655, Giovanni Battista Carlone réalisa avec Domenico Fiasella le décor de la Chapelle ducale.

En 1777, Le palais, qui avait brûlé, nécessita une reconstruction par l'architecte Simone Cantoni, un architecte suisse qui l'aménagea en style néoclassique.

Au XXe siècle, le palais fut de nouveau restauré.

Commencée dans les années 1980, la dernière restauration du Palais Ducal dura 10 ans. D'un volume de 3 000 m3, elle représente à ce jour l’œuvre la plus importante jamais réalisée en Europe[réf. nécessaire].

le palais a été rendu à la ville le 14 mai 1992. Siège de la préfecture, des boutiques et des espaces de loisirs y sont implantés et il accueille des événements culturels, expositions, concerts et conférences. C’est aujourd’hui le plus grand centre culturel d’Italie avec près de 38 000 m2. Il a été le siège de l'exposition Gênes 2004 Capitale Européenne de la Culture.

En 1999, Lorenzo Garaventa accepta de réaliser la reconstruction des statues des Doria (détruites par les Jacobins en 1797), situées à l'entrée du Palazzo Ducale. Il termina la statue d'Andrea Doria de Giovanni Angelo Montorsoli, et démarra celle de Giovanni Andrea Doria, mais sa mort en 2003 l'empêcha de terminer l'œuvre.

En 2001 les chefs d'États du G8 s'y sont réunis.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le Palais Ducal constitue un ensemble monumental complexe. Sa structure est de forme carrée et son architecture rappelle l'art de la Renaissance. Une partie du bâtiment médiéval (Palais Fieschi) est encore visible à l'emplacement de la Tour du Peuple, (la Grimaldina) sous laquelle subsistent encore les prisons de l'époque. Le corps central du Palais Ducal comprend le Salon du Petit Conseil (Salonetto) et le Salon du Grand Conseil, reconstruits dans leur forme actuelle après l'incendie de 1777.

Le Salon du Grand Conseil est décorée de bandes montantes de stuc et de fresques. La grande voûte, le toit en pavillon du Salon du Grand Conseil, la Chapelle Ducale, ainsi que la façade sont de style néoclassique.

Œuvres remarquables[modifier | modifier le code]

Salon du Petit Conseil
  • La balustrade de marbre circulaire réalisation de Carlo Barabino (architecte néoclassique).
  • L'arrivée à Gênes des cendres de Baptiste et Colombe se posant sur les Indes, peintures à fresques de Carlo Giuseppe Ratti (peintre néoclassique)
  • l'Allégorie des vertus du bon gouvernement (treize tapisseries).
  • Médaillons de portraits de Ligures illustres, réalisés par Nicolo Traverso, Andrea Casaregi et Francesco Ravaschio.
Salon du Grand Conseil
Chapelle Ducale

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]