Palau Reial de Pedralbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais royal de Pedralbes
Palau Reial de Pedralbes
Palau Reial Pedralbes.jpg

Partie centrale de la façade du palais de Pedralbes.

Présentation
Style
Destination actuelle
Siège du secrétariat de l'Union pour la Méditerranée
Propriétaire
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Communauté autonome
Commune
Adresse
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Catalogne
voir sur la carte de Catalogne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Barcelone
voir sur la carte de Barcelone
Red pog.svg

Le palais royal de Pedralbes (en catalan : Palau Reial de Pedralbes) est un bâtiment entouré d’un jardin, construit à partir de 1919 à Barcelone, en Catalogne, Espagne.

Historique[modifier | modifier le code]

Offert par le comte Güell au roi Alphonse XIII, le palais est construit de 1919 à 1926 sur une propriété des Güell et participe du prolongement de l’avenue Diagonal vers l'ouest. Le bâtiment initial est repris par Joan Martorell i Montells, le jardin est dessiné par Nicolau Maria i Rubió, aménagé de fontaines par Carles Buïgas i Sans et ponctué d'une pergola et d’une « fontaine d’Hercule » dessinées par Antoni Gaudí.

Officiellement remis au roi en 1926, elle doit servir de demeure à la famille royale en visite à Barcelone.

Sous la Seconde République, en 1932, le président de la Generalitat de Catalogne Francesc Macià y inaugure un Musée des arts décoratifs.

Après la guerre civile, le général Franco fait de Pedralbes une résidence officielle en Catalogne.

En 1960, le service espagnol de défense du patrimoine artistique national confie au palais de Pedralbes plusieurs œuvres d’art et s'accorde avec la municipalité de Barcelone pour en faire un lieu public d’expositions artistiques.

Après la période franquiste, la Ville installe le Musée de la céramique à Pedralbes en 1990 et réaménage le Musée des arts décoratifs jusqu’en 1995.

En 2010, le palais accueille le secrétariat de l’Union pour la Méditerranée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]