Palamós

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palamós
Blason de Palamós
Héraldique
Drapeau de Palamós
Drapeau
Image illustrative de l'article Palamós
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Province de Gérone Province de Gérone
Comarque Baix Empordà
Maire
Mandat
Maria Teresa Ferrés Àvila (Parti socialiste catalan)
2007
Code postal 17230
Démographie
Population 15 968 hab. (2001)
Densité 1 150 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 51′ 00″ N 3° 08′ 00″ E / 41.85, 3.1333341° 51′ 00″ Nord 3° 08′ 00″ Est / 41.85, 3.13333  
Altitude 30 m
Superficie 1 389 ha = 13,89 km2
Bordée par Méditerranée
Localisation
Localisation de Palamós

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Palamós

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Palamós
Liens
Site web www.palamos.cat

Palamós est une commune de la comarque du Baix Empordà dans la province de Gérone en Catalogne (Espagne).

Géographie[modifier | modifier le code]

Palamós est situé à l'extrémité nord d'une grande baie, qui est populaire pour la natation, voile et planche à voile. La ville est parcourue par la C31, qui relie les villes côtières à Gérone. Palafrugell se trouve à 8,5 km au nord et Castell-Platja d'Aro à 7 km vers le sud.

Les principales activités économiques de la ville jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle ont été la pêche et la fabrication du liège. Dans les années 1960, la ville a connu une croissance rapide du tourisme. L'architecture de Palamós en elle-même reste relativement inchangée avec un développement axé plus vers le sud, à Sant Antoni de Calonge, qui fusionne avec Palamos. La vie nocturne de la ville se concentre sur le vieux port qui est entouré de bars et de restaurants. La ville est également le foyer du club de football Palamós CF.

Palamós a été le lieu de naissance de Frederic Pujulà i Vallés, qui a été un pionnier de la littérature de l'espéranto.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces de peuplement sont le dolmen de Montagut (2500 - 1500 av J-C) et les vestiges d'un village ibérique vers la plage de Castell.

En 1277, Pierre III le Grand, en charge de l'achat du château de Sant Esteve, commence sur des vestiges romains le développement d'un nouveau village, reconnu comme tel le 3 décembre 1279 par Pierre III d'Aragon.

Sa fondation est le résultat de la nécessité de remplacer le vieux port de Torroella de Montgrí qui subit un envasement rapide, et fournir un nouveau port au domaine de l'Ampurdán.

En 1543, les attaques turques causent une hécatombe parmi la population. Une bulle papale est alors accordée pour permettre à la ville de se relever.

La ville est frappée par la peste en 1652. Cette épidémie est à l'origine d'un pèlerinage annuel au sanctuaire de Bell-Lloch (XIIIe siècle)

Communication[modifier | modifier le code]

Palamós est traversé par la C-31 qui la relie aux communes voisines de Castillo de Aro et Palafrugell, ainsi qu'à Gérone, la capitale de la province. La ville n'ayant pas de gare ferroviaire, la station la plus proche se trouve à Flassá, Caldes de Malavella ou Gérone.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population de Palamós
1497 1515 1553 1717 1787 1857 1877 1887 1900 1910 1920 1930 1940
204 173 162 916 2.155 2.918 3.209 3.443 5.137 7.918 8.695 7.085 6.466
1950 1960 1970 1981 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006
5.836 7.639 10.088 12.178 13.296 13.405 13.913 14.239 14.420 14.959 15.662 16.231 17.197

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Panareda Clopés, Josep Maria; Rios Calvet, Jaume; Rabella Vives, Josep Maria (1989). Guia de Catalunya, Barcelona:Caixa de Catalunya. ISBN 84-87135-01-3 (Spanish). ISBN 84-87135-02-1 (Catalan).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]