Palais royal de Naples

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palais royal.

40° 50′ 10″ N 14° 14′ 58″ E / 40.83619, 14.249565 Le Palais royal de Naples est l'une des quatre résidences royales utilisées par les Bourbons durant le royaume des Deux-Siciles. Il clôture la symétrie de la monumentale Piazza del Plebiscito, face à la façade néoclassique de la Basilique San Francesco di Paola.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du Palais royal de Naples est confiée vers 1600 à Domenico Fontana, sur commission du comte de Lemos (it), alors vice-roi de Naples.

Il aurait dû recevoir le roi Philippe III d'Espagne, attendu à Naples pour une visite officielle mais celle-ci ne se produisit jamais. Le palais devint la résidence des vice-rois espagnols puis autrichiens avant de devenir la résidence des souverains de la Maison de Bourbon.

Le palais royal.
L'entrée et l'escalier de gauche.

Après l'Unification de l'Italie il devint la résidence napolitaine des souverains de la Maison de Savoie.

Au cours du XVIIIe siècle le palais fut réaménagé par Luigi Vanvitelli, qui lui donna sa forme actuelle. Au cours des années 1806-1815 il fut enrichi par Joachim Murat et Caroline Bonaparte, avec l'architecte Leconte, au moyen de décorations et d'ameublements néoclassiques provenant du Palais des Tuileries.

Endommagé par un incendie en 1837, il fut successivement restauré de 1838 à 1858 par Gaetano Genovese qui agrandit et régularisa, sans la fausser, l'ancienne construction. C'est à cette période que furent ajoutées l'Aile des Fêtes et une nouvelle façade face à la mer, caractérisée par soubassement de bugnato et d'une tourelle-belvédère. À angle du Théâtre San Carlo fut créée une petite façade à l'emplacement du Palais Vieux de don Pedro de Toledo.

En 1888, sur ordre d'Humbert I, les niches extérieures furent occupées par de gigantesques statues des rois de Naples : Roger II de Hauteville, Frédéric II de Souabe, Charles I d'Anjou, Alphonse V d'Aragon, Charles V de Habsbourg, Charles III de Bourbon, Joachim Murat et Victor-Emmanuel II de Savoie.

En 1922 il fut décidé d'y transférer la Bibliothèque nationale Vittorio Emanuele III (qui était alors installée dans le palais du Musée).

Les bombardements subis pendant la Seconde Guerre mondiale et les occupations militaires qui suivirent causèrent au palais des très graves dommages qui rendirent nécessaire une restauration qui fut l'œuvre de la Superintendance aux Monuments de Naples.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]