Palais royal d'Aranjuez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais royal d'Aranjuez
Image illustrative de l'article Palais royal d'Aranjuez
Palais royal d'Aranjuez
Nom local Palacio Real de Aranjuez
Début construction 1387
Propriétaire initial Philippe II
Protection  Patrimoine mondial
Coordonnées 40° 02′ 10″ N 3° 36′ 29″ O / 40.03613, -3.60800440° 02′ 10″ Nord 3° 36′ 29″ Ouest / 40.03613, -3.608004  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté de Madrid
Ville Aranjuez

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Palais royal d'Aranjuez

Géolocalisation sur la carte : Communauté de Madrid

(Voir situation sur carte : Communauté de Madrid)
Palais royal d'Aranjuez

Le palais royal d’Aranjuez (en espagnol : Palacio Real de Aranjuez) est une des résidences du roi d’Espagne. Il est situé à Aranjuez et est inscrit au titre du paysage culturel d'Aranjuez sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été commandé par Philippe II et fut commencé en 1387 par le grand-maître de l'ordre de Saint-Jacques. Charles Quint s'étant emparé à perpétuité de cette charge, le château entra alors dans le domaine royal. Devenu la résidence de printemps de la cour d'Espagne, qui l'abandonne en été pour San Ildefonso, il fut reconstruit à diverses reprises.

La chapelle publique, édifice remarquable qui renferme un tableau de Titien, fut construite sous Philippe II[1].

Il dispose d’immenses jardins et compte de nombreuses salles luxueuses parmi lesquelles on peut citer le cabinet arabe et le salon de porcelaine. De nombreuses toiles sont exposées au sein de ce palais pour la plupart réalisées par des peintres espagnols et italiens tel que Luca Giordano. L’escalier d’honneur a été construit sous le règne de Philippe V par Giacomo Bonavia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 122

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tim Knox et Catherine Holmes (trad. Odile Menegaux, photogr. Nic Barlow), Folies et fantaisies architecturales d'Europe, Paris, Citadelles et Mazenod, coll. « Art et architecture »,‎ mars 2008, 256 p. (ISBN 978-2-85088-261-6), « Les jardins d’Aranjuez, Madrid », p. 85-89

Article connexe[modifier | modifier le code]